Évaluation de l'impact de la télé-imagerie dans un service d'Urgence - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Assessment of the impact of teleradiology in an emergency department

Évaluation de l'impact de la télé-imagerie dans un service d'Urgence

Abstract

Introduction: the current medical demography leads to an increasing use of teleradiology. Few studies have measured the impact of this use on the patient management in emergency medicine and in particular on delays. Materials and methods: we conducted a single-center retrospective study in the Emergency Department of Saint-Lô Hospital comparing activity over the same period with or without the use of teleradiology. 297 patients were included in the "Teleradiology" group and 221 patients were included in the "In Situ" group. Results: the use of teleradiology for patients having a CT-scan during their visit in the Emergency Room leads to a 29-minutes lengthening of the mean duration of the visit (p=0,008). The delay before prescription of CT-scan is 134 minutes in the "Teleradiology" group versus 118 minutes in the "In Situ" group (p=0,044) and the time to complete report is 11 minutes longer (p=0,021) in the "Teleradiology" group. The use of teleradiology is also linked to an increase of the prescription of CT-scan and a decrease in the hospitalization rate. Conclusion: the use of teleradiology in the Emergency Medicine of St-Lô Hospital leads to longer transit times and imaging times. It also leads to decrease the hospitalization rate by making it easier to perform scans, a hypothesis that prospective medico economic studies must complete.
Introduction : les contraintes démographiques actuelles entraînent un recours de plus en plus important à la télé-imagerie. Peu d’études ont mesuré l’impact de cette dernière sur les prises en charge en médecine d’urgence et notamment sur les délais. Matériels et méthodes : nous avons mené une étude rétrospective monocentrique dans le service d’urgence de l’hôpital de Saint-Lô, comparant sur la même période l’activité avec et sans le recours à la télé-imagerie. 297 patients ont été inclus dans le groupe « Télé-imagerie » et 221 dans le groupe « In Situ ». Résultats : le recours à la télé-imagerie pour les patients bénéficiant d’un scanner lors de leur passage aux urgences entraîne un allongement de 29 minutes de la durée moyenne de passage (p=0,008). Le délai avant la demande d’imagerie est de 134 minutes dans le groupe « Télé-imagerie » contre 118 dans le groupe « In Situ » (p=0,044) et le délai de réalisation du compte rendu est également plus long de 11 minutes (p=0,021) dans le groupe « Télé-imagerie ». Le recours à la télé-imagerie est associé à une augmentation du nombre de scanners demandés sur la garde et d’un moindre taux d’hospitalisation en résultant. Conclusion : l’utilisation de la télé-imagerie aux Urgences de Saint-Lô entraîne un allongement des durées de passage et des délais d’imagerie. Cette dernière aurait tendance à faire diminuer le taux d’hospitalisation en rendant plus facile la réalisation des scanners, hypothèse que des études prospectives médico-économiques doivent venir compléter.
Fichier principal
Vignette du fichier
LEGRAIN Vincent.pdf (472.87 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03205770 , version 1 (22-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03205770 , version 1

Cite

Vincent Legrain. Évaluation de l'impact de la télé-imagerie dans un service d'Urgence. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03205770⟩
43 View
1061 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More