Les biphosphonates pour le traitement de la fragilité osseuse secondaire, en rhumato-pédiatrie : revue de la littérature et analyse des pratiques en France - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Biphosphonates, used as treatment for secondary osteoporosis: a literature review and a survey of paediatric rheumatologists practices in France

Les biphosphonates pour le traitement de la fragilité osseuse secondaire, en rhumato-pédiatrie : revue de la littérature et analyse des pratiques en France

Abstract

There are no recommendations for management secondary osteoporosis (SO) in the paediatric population. Biphosphonates (BP) represent the only available treatments but are not registered for this use in children. Our objectives were to survey the French paediatric rheumatologists on their practice in managing SO complicating systemic inflammatory diseases and to review the literature. Methods: we reviewed the literature using MEDLINE and COCHRANE databases. Were selected studies with : a paediatric population suffering from SO due to juvenile systemic lupus, juvenile arthritis, Still’s disease, dermatomyositis, connective tissue disease, and vasculitis, treated by BP, and in which the effect of the treatment (bone mineral density (BMD) and vertebral fracture (VF) ) were analysed. We also emailed a questionnaire to the mailing list of the SOFREMIP (French society of paediatric rheumatology), to survey paediatric specialists on their use of BP. Results: forty-eight physicians answered the questionnaire (28%). 83 % of them did not investigate SO at the initial diagnosis of the rheumatic disease, and 45.8% did during the follow-up only if there were symptoms of VF. Paediatricians began a treatment with BP in most cases when a fracture occurred. No severe secondary effects were notified. Forty on forty-eight physicians declared being in favour to use BP (grade >5/10). The fears raised by BP were the lack of guidelines, the possible consequences on growth and futures pregnancies. Ten studies were selected from the literature review. They showed that BP had a positive effect on BMD. Conclusion: BP are effective increasing BMD Z-score and relieving VF-related pain. Their efficacy preventing new fractures is unclear. Paediatrician are still looking for guidelines.
Il n’existe pas de recommandation encadrant le dépistage et la prise en charge de la fragilité osseuse (FO) secondaire chez l’enfant. Les seuls traitements utilisés sont les biphosphonates (BP) qui n’ont pas l’AMM en pédiatrie. L’objectif de notre travail est d’analyser les données de la littérature sur les BP dans la prise en charge de la FO secondaire aux maladies rhumatologiques et inflammatoires systémiques en pédiatrie. Cette revue de la littérature est enrichie d’une analyse des pratiques des rhumato-pédiatres, via un questionnaire. Matériel et méthodes : nous avons réalisé une revue systématique de la littérature sur MEDLINE et la COCHRANE. Ont été sélectionné les études ayant : population< 18 ans, atteinte de lupus juvénile, arthrite juvénile idiopathique, maladie de Still, dermatomyosite, connectivite ou vascularite, et ayant reçu des BP et disposant de résultats de densité minérale osseuse (Z-Score) et/ou taux d’incidence de fractures vertébrales (FV). Nous avons diffusé un questionnaire interrogeant les pratiques et le point de vue des rhumato-pédiatres sur les BP. Résultats : quarante-huit médecins ont répondu (28%). La plupart ne réalisent pas de dépistage systématique de la FO au diagnostic initial (83,3%). 45,8% dépistent ensuite seulement si l’enfant est symptomatique. Les médecins initient un traitement par BP en cas d’ostéoporose fracturaire. Aucun effet secondaire grave n’a été rapporté. 40/48 médecins se disent favorables aux BP (note>5/10). Les craintes liées aux BP sont : l’absence de recommandation, l’effet à long terme sur la croissance, et les grossesses futures. 10 études ont été sélectionnées et montrent un effet des BP sur la densité osseuse. Conclusion : les BP ont pour conséquence d’augmenter le Z-score et de soulager les douleurs liées aux FV. Leur effet sur la diminution de l’incidence des FV n’est pas démontré en raison d’un trop petit nombre d’études. Les praticiens sont en demande de recommandations sur le sujet.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_PIEKARSKI_Daphnee_DUMAS.pdf (2.68 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03206503 , version 1 (23-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03206503 , version 1

Cite

Daphnée Piekarski. Les biphosphonates pour le traitement de la fragilité osseuse secondaire, en rhumato-pédiatrie : revue de la littérature et analyse des pratiques en France. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-03206503⟩
56 View
998 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More