Arrêt de la production de chrome-51 (51 G) à usage chimique : quels impacts, alternatives et conséquences pour un service de radiopharmacie et médecine nucléaire ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Arrêt de la production de chrome-51 (51 G) à usage chimique : quels impacts, alternatives et conséquences pour un service de radiopharmacie et médecine nucléaire ?

Abstract

En octobre 2018, le laboratoire GE-Healthcare® a annoncé l’arrêt de commercialisation du chrome-51 sous forme de chromate (51CrO4 -) de sodium et d’édétate de chrome (EDTA-51Cr). Ce radiopharmaceutique est utilisé en médecine nucléaire puisqu’il possède différentes indications diagnostiques notamment en néphrologie (Débit de filtration glomérulaire) et en hématologie (Volume globulaire). Devant l’importance de maintenir les examens, il a été nécessaire de proposer aux cliniciens de nouvelles méthodes de marquage. Le but de ce travail a donc été d’étudier le remplacement du chrome-51 par le technétium-99m et de mettre en lumière les différentes étapes de mise en place des techniques afin de maintenir une qualité d’examen et un service rendu au patient. 1ère partie : Cette première partie fait l’objet de publications dans des revues nationales et internationales avec comité de lecture. Elle présente la mise en œuvre des techniques de remplacements concernant l’estimation des débits de filtrations glomérulaires et des volumes globulaires. Ces procédures ont été évaluées et validées afin de démontrer leurs faisabilités, leurs reproductibilités, leurs précisions et leurs comparabilités. Elles utilisent toutes les deux un radionucléide ayant l’AMM dans les différentes indications citées précédemment : le Technetium-99m sous forme de pentétate de technétium (DTPA-99mTc) et de pertechnétate (99mTcO4-) de sodium. 2ème partie : La seconde partie présente un intérêt actuel et concret dans nos recherches et travaux concernant le service rendu aux patients de nos deux nouvelles techniques. Elle a pu être réalisée grâce à une étude récente menée au sein du service de soins de néphrologie à l’unité de transplantation rénale et grâce à un case report d’un patient venu consulter en Juin 2020. Ces deux études ont démontré la faisabilité et la robustesse de ces nouvelles procédures mais également l’importance du partage pluridisciplinaire qui permet une réévaluation des modes opératoires existants. Ces études pourront être publiées prochainement. Conclusion : L’évaluation de la fonction rénale et la détermination du volume globulaire sont deux examens importants et l’arrêt de commercialisation du chrome-51 a nécessité la révision rapide des procédures de marquage cellulaire et de clairance isotopique. Ces nouvelles procédures ont engendré de nombreux partages, discussions et débats au sein des services de médecine nucléaire français mais également dans la littérature scientifique internationale.
Fichier principal
Vignette du fichier
DINET_Juliette.pdf (3.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03213186 , version 1 (30-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03213186 , version 1

Cite

Juliette Dinet. Arrêt de la production de chrome-51 (51 G) à usage chimique : quels impacts, alternatives et conséquences pour un service de radiopharmacie et médecine nucléaire ?. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨dumas-03213186⟩
63 View
149 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More