Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le Médecin Référent Protection de l’Enfance et le partenariat avec les médecins généralistes dans le cadre de la Protection de l’Enfance en France Métropolitaine

Résumé : Introduction : la loi du 4 Mars 2016 a permis la création du poste de Médecin Référent Protection de l’Enfance dont l’objectif est d’aider les médecins dont les médecins généralistes à repérer et à signaler les situations d’enfance en danger. En effet, le taux d’IP en provenance du corps médical est le plus faible puisque seulement 5% des IP comptabilisées ont été rédigées par les médecins toutes spécialités confondues. Chez les médecins généralistes, ce taux est encore plus faible : environ 1%. Aussi, l’efficacité du MRPE dans l’exercice de sa mission principale, auprès des médecins généralistes, doit se traduire par une augmentation du nombre d’IP. Objectifs : l’objectif principal est de comprendre comment fonctionne le partenariat entre le MRPE et les médecins généralistes au sein des Départements. Les objectifs secondaires sont de comprendre comment ce partenariat a été mis en place, si cela a permis de faire évoluer le nombre d’IP émanant des médecins généralistes, permettre d’identifier les difficultés de son fonctionnement mais également de faire émerger des pistes d’amélioration. Matériel et méthode : étude phénoménologique, qualitative, à l’échelle de la Métropole, par entretiens téléphoniques semi-dirigés auprès de Médecins Référents Protection de l’Enfance. Résultats : 14 Médecins Référents Protection de l’Enfance ont été interviewés. Le partenariat MRPE/ MG varie en fonction des départements. L’initiation du partenariat est influencée par les conditions de travail du MRPE. Cela est également lié à la sensibilité des médecins généralistes à la problématique de la protection de l’enfance ainsi que leur souhait de travailler en collaboration avec les MRPE. Le CDOM joue un rôle essentiel dans le lien entre les médecins généralistes et les MRPE. Les missions de suivi des enfants confiés à l’ASE ainsi que la mission de prévention et de repérage de l’enfance en danger sont les missions prioritairement instaurées sur les départements. Le partenariat est bi-directionnel. Il existe des facteurs favorisants et des facteurs entravants le maintien du partenariat. Le développement de temps de sensibilisation, la priorisation de la formation initiale des étudiants et continue des MG ainsi que l’augmentation de la visibilité des MRPE sont autant de facteurs qui permettraient d’améliorer le partenariat entre les MRPE et les MG. L’influence des MRPE sur l’évolution du nombre d’IP est difficile à objectiver. Conclusion : Le partenariat entre les MRPE et les médecins généralistes doit être encouragé, amélioré et développé afin que les MRPE et les MG puissent mener à bien leurs missions respectives dans le cadre de l’enfance en danger. Il semble important que le poste de MRPE soit repensé en fonction de son objectif originel. Un travail de recherche sur le partenariat MRPE/MG d’un point de vue des MG permettrait d’appréhender de manière plus complète le partenariat MRPE/MG.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03213854
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, April 30, 2021 - 4:16:59 PM
Last modification on : Thursday, May 13, 2021 - 3:18:15 AM
Long-term archiving on: : Saturday, July 31, 2021 - 7:21:14 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2023-04-29

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03213854, version 1

Collections

Citation

Leslie Klamecki. Le Médecin Référent Protection de l’Enfance et le partenariat avec les médecins généralistes dans le cadre de la Protection de l’Enfance en France Métropolitaine. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03213854⟩

Share

Metrics

Record views

46