Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude de l’usage et de la représentation des benzodiazépines et apparentés chez des patients présentant des troubles de l’usage d’alcool

Résumé : Depuis leur mise sur le marché dans les années 1960, les benzodiazépines ont vu leur histoire évoluer. En 2015, avec ses 117 millions de boîtes vendues et 13,4% de la population ayant consommé au moins une fois une benzodiazépine dans l’année, la France se situe au 2ème rang européen de la consommation de benzodiazépines. Concernant l’alcool, la France est au 6ème rang mondial de la consommation. En 2017, 10,6% de personnes consomment de l’alcool en dépassant le seuil des recommandations fixé à pas plus de 10 verres standards par semaine et pas plus de 2 verres par jour, en respectant des jours dans la semaine sans consommer. De nombreux effets additifs indésirables découlent de cette utilisation : altération de l’état de conscience, effets sédatifs augmentés, risque de chutes, accidents de la route, confusion, démence, réactions paradoxales, tolérance croisée ou même transfert de dépendance. L’association de ces deux substances est déconseillée. La prescription de benzodiazépines est prévue par l’AMM en prévention ou traitement du délirium tremens. Mais il y a aussi beaucoup de prescriptions lors d’une anxiété ou une insomnie souvent présente chez le consommateur d’alcool, cette association est non prévue dans l’AMM. Quel usage et quelle représentation le patient présentant des troubles de l’usage de l’alcool a de ces molécules ? Nous avons donc recueilli la représentation des benzodiazépines chez des patients présentant des troubles de l’usage d’alcool, auprès d’un échantillon de 104 patients inclus dans le cadre d’une hospitalisation pour sevrage ou d’une consultation pour un suivi au sein du service d’addictologie du CHU de Rouen. Un questionnaire de 83 questions a ainsi été conçu afin de recueillir le plus fidèlement possible ces informations et de constituer une étude transversale, rétrospective et monocentrique. Dans un premier temps les résultats ont été analysés dans leur ensemble, l’échantillon représentatif ainsi obtenu, a permis de montrer une fracture concernant le versant indication et prescription de ces médicaments et le versant utilisation et ressenti du patient. À notre connaissance, ceci n’avait jamais été fait. Dans un second temps, les résultats ont été analysés en différenciant l’échantillon en plusieurs groupes, à savoir non imprégnés/imprégnés quant à l’usage des benzodiazépines ou de l’alcool. Ceci a mis en exergue une disparité au sein d’un même échantillon et de nombreuses différences significatives. Ceci nous amenant à penser que la représentation des benzodiazépines chez les sujets présentant des troubles de l’usage de l’alcool reste un sujet problématique, sous-estimé voire négligé mais qui constitue un réel problème de santé publique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03214935
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, May 3, 2021 - 9:19:54 AM
Last modification on : Tuesday, June 29, 2021 - 3:31:00 AM

File

RUGGERI Shauna.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03214935, version 1

Citation

Shauna Ruggeri. Étude de l’usage et de la représentation des benzodiazépines et apparentés chez des patients présentant des troubles de l’usage d’alcool. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨dumas-03214935⟩

Share

Metrics

Record views

6

Files downloads

4