Étude observationnelle des circonstances entourant le recours à l'IVG et les failles de contraception chez les patientes ayant eu recours à une IVG au CHU de Caen en 2018 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Observational study about the circumstances around the abortion resort and contraception failures among patients who had recourse to abortion in Caen CHU over the year 2018

Étude observationnelle des circonstances entourant le recours à l'IVG et les failles de contraception chez les patientes ayant eu recours à une IVG au CHU de Caen en 2018

Abstract

Introduction: in France, despite the development of contraceptive methods, the abortion rate hasn’t decrease. The purpose of this study was to determine the contraceptives failures and to study the circumstances around the abortion resort among patients who had recourse to abortion in Caen Hospital Center over the year 2018. Method: a retrospective and single-center study of patients who had recourse to abortion at Caen Hospital Center over the year 2018, was performed. Results: 854 patients were included in the study. The average age was 27,4 years old. 33% of patients had already experienced at least one abortion in the past. 71% of the patients had a contraception at the beginning of the unwanted pregnancy. The pill was the most used with 29,5% of users, then the preservative with 28,5% of users. 3,4% of the patients used Long Acting Reversible Contraception (LARC). Patients with pill had forgotten one tablet in 54% of cases, and was misused in 18% of cases. Preservative was not present in all the sexual intercourses in 49% of cases, it was broken in 23% of cases. Discussion: it is fundamental to enhance awareness of prescribers and patients about the importance of an adapted contraception to assure the adherence and the observance of the contraceptive method. Promote initial and continuing formation of contraception prescribers is an important point to develop. Multiply information supports destined to patients would reduce contraception failure and would expand LARC utilization.
Introduction : en France, le nombre d’Interruptions Volontaires de Grossesses (IVG) ne diminue pas, malgré le nombre croissant de méthodes contraceptives disponibles. L’objectif de cette étude était de recenser les causes d’échec de contraception et les circonstances de survenue d’une IVG chez les patientes d’orthogénie du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Caen ayant réalisé une IVG en 2018. Méthode : l’étude était rétrospective, monocentrique, incluant les patientes ayant réalisé une IVG au CHU de Caen en 2018. Résultats : 854 patientes ont été inclues dans l’étude. La moyenne d’âge des patientes d’orthogénie était de 27,4 ans. 33% des patientes avait déjà eu recours à au moins une IVG. 71% des patientes avaient une contraception au moment du début de la grossesse non désirée. La pilule était la plus utilisée avec 29,5% d’utilisatrices, suivie du préservatif avec 28,5% des patientes. 3,4% des patientes utilisaient des méthodes contraceptives de longue durée d’action (LARC). Les patientes utilisant la pilule rapportaient un oubli dans 54% des cas, et une mauvaise prise de la pilule dans 18% des échecs. Le préservatif n’était pas mis systématiquement dans 49% des cas, il s’était rompu dans 23% des cas. Discussion : il est essentiel de sensibiliser les prescripteurs et les patientes à l’importance d’une contraception adaptée afin d’en favoriser l’adhésion et l’observance. Promouvoir la formation initiale et continue des prescripteurs de contraception est un point essentiel à développer. Multiplier les supports d’information à destination des patientes limiterait les erreurs contraceptives et développerait l’utilisation des LARC.
Fichier principal
Vignette du fichier
NEILZ Maella.pdf (18.71 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-03219591 , version 1 (06-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03219591 , version 1

Cite

Maëlla Neilz. Étude observationnelle des circonstances entourant le recours à l'IVG et les failles de contraception chez les patientes ayant eu recours à une IVG au CHU de Caen en 2018. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03219591⟩
73 View
30 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More