Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Identification de facteurs pronostiques de survie à la 18F-FDG-TEP/TDM dans le cancer différencié de la thyroïde réfractaire à l’iode

Résumé : Le cancer différencié de la thyroïde (CDT) réfractaire à l’iode est une maladie rare, de mauvais pronostic. Les ressources thérapeutiques contre cette maladie sont limitées et présentent d’importants effets secondaires. Pour ces raisons, l’attitude thérapeutique recommandée repose sur la surveillance, dans un but d’épargne thérapeutique. Un traitement est proposé lorsqu’apparaissent une progression tumorale et/ou une lésion à risque de complication. De fait, l’identification de facteurs de mauvais pronostic est indispensable afin de distinguer les patients qui pourraient bénéficier de l’initiation précoce des traitements. L’objectif de cette étude est l’identification de paramètres de 18F-FDG-TEP/TDM pronostiques de survie globale chez les patients atteints de CDT réfractaire à l’iode.
Matériels et méthodes :
Dans cette étude rétrospective monocentrique, nous avons analysé les paramètres de 18F-FDGTEP/ TDM de 34 patients atteints de CDT réfractaire à l’iode entre avril 2007 et décembre 2019. Les paramètres recueillis étaient le MTV, SUVmax et TLG pour chaque localisation (cervicale, médiastinale, pulmonaire, hépatique, osseuse et globale). Les courbes ROC, courbes d’analyse de survie par Kaplan-Meier et analyses univariées et multivariées de Cox ont déterminé les facteurs pronostiques de survie globale à 1 an et 5 ans.
Résultats :
Les paramètres MTV, SUVmax et TLG pour les localisations médiastinale, hépatique et la charge tumorale globale étaient statistiquement associés à une diminution de la survie globale à 1 an et 5 ans, tant par l’analyse des courbes ROC que par l’analyse de survie de Kaplan-Meier. L’analyse univariée de Cox confirme la significativité statistique sur la survie globale à 1 an du SUVmax médiastinal (HR 1,08 ; p=0,014) et global (HR 1,06 ; p=0,042) et du TLG total (HR 1,0004 ; p=0,031). L’analyse univariée de Cox confirme la significativité statistique sur la survie globale à 5 ans du MTV hépatique (HR 1,01 ; p=0,025) et total (HR 1,003 ; p=0,016), du SUVmax médiastinal (HR 1,06 ; p=0,003), hépatique (HR 1,04 ; p=0,02) et global (HR 1,05 ; p=0,001) et du TLG hépatique (HR 1,001 ; p=0,02) et total (HR 1,0003 ; p=0,01). L’analyse multivariée de Cox révélait une association significative du MTV hépatique (HR 1,02 ; p=0,042) avec la diminution de la survie globale à 1 an.
Conclusion :
Dans cette étude nous avons démontré que dans le CDT réfractaire à l’iode, les paramètres de 18F-FDG-TEP/TDM des localisations médiastinale, hépatique et globale étaient pronostiques de la diminution de la survie globale à 1 an et 5 ans. L’identification de ces critères permettrait de proposer l’initiation précoce de traitements aux patients qui pourraient en bénéficier afin d’améliorer leur survie globale.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03222137
Contributor : Claire Leboeuf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, May 10, 2021 - 10:03:22 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 4:16:46 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, August 11, 2021 - 6:35:08 PM

File

Roy_Malanie.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03222137, version 1

Citation

Malanie Roy. Identification de facteurs pronostiques de survie à la 18F-FDG-TEP/TDM dans le cancer différencié de la thyroïde réfractaire à l’iode. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03222137⟩

Share

Metrics

Record views

19

Files downloads

11