Impact du flux de patients aux urgences sur l'évaluation de la douleur - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Impact of emergency department crowding on pain assessment

Impact du flux de patients aux urgences sur l'évaluation de la douleur

Abstract

Objective: Pain assessment is crucial for the proper management of patients, especially in the emergency room. Pain is still largely under-evaluated, despite the implementation of scales and protocols. The main objective of this study is to determine the impact of patient flow in the emergency department on the evaluation and traceability of pain. The secondary objective is to identify other parameters that may influence the evaluation of pain in emergency departments. Methods: it is a retrospective observational, monocentric, descriptive and analytical study. Patients included are those who were admitted to the adult emergency department of CHU Pellegrin between January and December 2017. Patients who were already assessed by a physician or an IDE before arriving in the emergency room were excluded. The primary outcome was the rate of cases in which pain assessment was correctly performed (according to HAS criteria)(1) which was analyzed according to the flow of patients to the emergency department, determined by the number of patients admitted in the previous 2 hours. Results were obtained from univariate and multivariate analysis with logistic regression. Results: the results obtained on 42240 patients show that the rate of correct pain assessment is decreased when the number of patients increases within 2 hours before admission. This study also demonstrated that other independent factors influence pain assessment: gender, age, time of day, reason for admission, IOA triage level, Glasgow score and temperature. Conclusion: this study provided significant evidence of a feeling shared by many caregivers: pain is less well assessed and/or traced when the flow of patients in the emergency room increases and therefore probably less well managed. It is interesting to note that many other factors also influence this assessment, which opens up prospects for improvement in future management.
Objectif : l'évaluation de la douleur est déterminante pour la bonne prise en charge des patients, en particulier aux urgences. La douleur est encore largement sous-évaluée, malgré la mise en place de nombreuses échelles et protocoles. L'objectif principal de cette étude est de déterminer l'impact du flux de patients aux urgences sur l'évaluation et la traçabilité de la douleur. L'objectif secondaire consiste à identifier d'autres paramètres pouvant influencer l'évaluation de la douleur aux urgences. Méthodes : il s'agit d'une étude rétrospective observationnelle, monocentrique, descriptive et analytique. Les patients inclus sont ceux qui ont été admis aux urgences adultes du CHU Pellegrin entre janvier et décembre 2017. Les patients qui avaient déjà bénéficié d'une évaluation de la douleur par un médecin ou un(e) IDE avant d'arriver aux urgences ont été exclus. Le critère de jugement principal était le taux de dossiers pour lequel l'évaluation de la douleur avait été correctement réalisée (d’après les critères de la Haute autorité de santé (HAS)) et selon le flux de patients aux urgences, déterminé par le nombre de patients admis dans les 2 heures précédentes. Les résultats ont été obtenus à partir d'une analyse univariée et d'une analyse multivariée avec régression logistique. Résultats : les résultats obtenus sur 42240 patients montrent que le taux de dossiers pour lesquels l'évaluation de la douleur respectait les critères de la HAS est diminué lorsque le nombre de patients augmente dans les 2h avant l'admission. Cette étude a également permis de mettre en évidence que d'autres facteurs indépendants influencent l'évaluation de la douleur : le sexe, l'âge, la période de la journée, le motif d'admission, le niveau de tri IOA, le score de Glasgow et la température. Conclusion : cette étude a permis d'objectiver un ressenti partagé par de nombreux soignants : la douleur est moins bien évaluée, et donc probablement moins bien prise en charge, lorsque le flux de patients aux urgences augmente. Il est intéressant de noter que de nombreux autres facteurs influencent également cette évaluation, ce qui ouvre des perspectives d'amélioration pour les prises en charge futures.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_Spe_2021_Grigoletto.pdf (535.58 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03222937 , version 1 (10-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03222937 , version 1

Cite

Aude Grigoletto. Impact du flux de patients aux urgences sur l'évaluation de la douleur. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03222937⟩
89 View
396 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More