Étude de cas : nécrose unilatérale des glandes surrénales à 25 semaines d'aménorrhées - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Étude de cas : nécrose unilatérale des glandes surrénales à 25 semaines d'aménorrhées

Abstract

Objectives: From the example of an unilateral adrenal necrosis during pregnancy and a review, we presented its characteristics and its challenges in order to improve the diagnosis process and the etiological approach. Methods: We read and analysed the medical file of a patient affected by an adrenal necrosis during her pregnancy. Then, through scientific databanks, academic societies and books, we realized a review. Results: A healthy 24-years-old woman, G1P0, presented herself at obstetrical emergency at 25 weeks of gestation with severe lumbar pain and vomiting. Tests only revealed hyperleukocytosis and hyperkalemia. After 48h, adrenal necrosis has been diagnosed at contrast-enhanced computed tomography scan. Unilateral adrenal necrosis usually affects low-risk-patients during normal pregnancies. Its biological and clinical presentation is equivocal. There is no adrenal insufficiency in unilateral cases. The diagnosis¸ often delayed, is made by magnetic resonance imageor contrast-enhanced computed tomography scan. Unilateral adrenal necrosis is caused by adrenal thrombosis; in one third of the time, a thrombophilia is found. Conclusion: Unilateral adrenal necrosis during pregnancy is little known by medical community. Doctors have to think about it when a patient has unilateral lumbar pain, with digestive disorders and hyperleukocytosis without fever and without obvious etiology. Medical imaging assesses the diagnosis. Doctors should not be afraid to use it because if not, it could lead to delay or mistakes.
Objectifs : À travers l’étude d’un cas de nécrose unilatérale des glandes surrénales pendant la grossesse et de cas publiés dans la littérature, nous avons présenté les caractéristiques et les enjeux de cette pathologie pour améliorer la démarche diagnostique et étiologique. Matériel et méthode : Nous avons consulté et analysé le dossier médical anonymisé d’une patiente atteinte d’une nécrose des glandes surrénales pendant la grossesse. En consultant des banques de données médicales, des sociétés savantes et des manuels de médecine, nous avons réalisé une revue de la littérature. Résultats : Une patiente de 24 ans, sans comorbidité, primigeste, s’est présentée aux urgences à 25 semaines d’aménorrhées avec une douleur lombaire droite intense associée à des vomissements. Seules une hyperleucocytose et une hyperkaliémie ont été révélées par les examens biologiques. Au bout de 48h, une nécrose de la glande surrénale droite a été diagnostiquée grâce aux clichés de la tomodensitométrie. La nécrose unilatérale de la glande surrénale survient chez des patientes à bas risque au cours de grossesses de déroulement normal. Elle a une présentation clinique et biologique équivoque. L’atteinte unilatérale n’entraîne pas d’insuffisance surrénale. Son diagnostic posé par l’imagerie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie injectée, est souvent retardé. La nécrose unilatérale des glandes surrénales est causée par une thrombose veineuse ; la recherche des thrombophilies héréditaires et acquises retrouve une étiologie dans un tiers des cas. Conclusion : La nécrose unilatérale des glandes surrénales pendant la grossesse est peu connue des professionnels de santé. Elle doit être évoquée face à une douleur lombaire unilatérale, des troubles digestifs et une hyperleucocytose avec une apyrexie sans étiologie évidente. L’imagerie médicale permet d’affirmer le diagnostic. Le recours à la tomodensitométrie chez la femme enceinte doit être mesuré et non proscrit, au risque de générer une erreur ou un retard diagnostique.
Fichier principal
Vignette du fichier
FOCT_Bénédicte_2020.pdf (1.24 Mo) Télécharger le fichier
image.png (2.65 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03224161 , version 1 (11-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03224161 , version 1

Cite

Bénédicte Foct. Étude de cas : nécrose unilatérale des glandes surrénales à 25 semaines d'aménorrhées. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-03224161⟩
1116 View
1202 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More