Déclenchement artificiel du travail par misoprostol oral (Angusta®) : Étude de cohorte rétrospective et observationnelle - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Déclenchement artificiel du travail par misoprostol oral (Angusta®) : Étude de cohorte rétrospective et observationnelle

Abstract

Objective The number of induction of labor continues to increase in France, accounting for 22% of deliveries in 2016. Cervical maturation is sometimes necessary when the cervix is unfavourable. Several methods are currently available, each with its advantages and disadvantages. Misoprostol, a prostaglandin E1 analogue, is used in particular. It obtained its marketing authorisation in France in the form of oral tablets in April 2018. The objective of our study was therefore to evaluate the efficacy and tolerance of oral misoprostol administered in 25 µg tablets during induction of labor with an unripe cervix from 34 weeks of amenorrhea. Methods We conducted a retrospective, observational, and monocentric cohort study. It included all women who had experienced an induction of labor with an unripe cervix from 34 weeks of amenorrhea and whose fetus was alive and in cephalic presentation. It took place at the Centre Hospitalier Intercommunal in Poissy Saint-Germain-en-Laye from October 1, 2018 to November 12, 2019. For the first period from October 1, 2018 to March 19, 2019, women received one 25 µg misoprostol tablet orally every two hours. Over the second period from March 20, 2019 to November 12, 2019, women received two oral misoprostol tablets, or 50 µg every four hours. Results and conclusion The total number of women included was 735 out of which 470 were nulliparous (63.9%). The vaginal delivery rate was 78.3% and the cesarean section rate was 21.6%. 30.2% of cesarean section were performed for failure to trigger. However, there was a significant reduction in the cesarean section rate over our second study period (17.7% versus 25.7% in the first period, p=0.002). The median time between onset of maturation and delivery was 25 hours and 6 minutes. The arterial pH level at 7 was 0.7% and Apgar score below 7 to 5 minutes of life was 1%. Twelve newborns were admitted to neonatal intensive care unit. Conclusion Misoprostol administered orally as a 25 µg tablet appears to be effective in inducing delivery during induction of labour with an unripe cervix. In addition, its use appears to be associated with good maternal-fetal tolerance and a lack of impact on neonatal status. Given the reduced cesarean section rate over our second period, additional studies should be conducted to compare a dose of 25 µg every two hours versus 50 µg every four hours.
Objectifs Le nombre de déclenchements artificiels du travail ne cesse d’augmenter en France, il représentait 22% des accouchements en 2016. Une maturation cervicale est parfois nécessaire lorsque le col est défavorable. Plusieurs méthodes sont actuellement disponibles, chacune présente ses avantages et inconvénients. Le misoprostol, analogue de la prostaglandine E1, est notamment utilisé. Il a obtenu son autorisation de mise sur le marché en France sous forme de comprimés à administration orale en avril 2018. L’objectif de notre étude était donc d’évaluer l’efficacité et la tolérance du misoprostol oral administré en comprimés de 25 µg lors du déclenchement artificiel du travail sur col défavorable à partir de 34 semaines d’aménorrhée. Matériel et méthodes Nous avons réalisé une étude de cohorte rétrospective, observationnelle et monocentrique. Elle incluait toutes les femmes ayant bénéficié d’un déclenchement artificiel du travail sur col défavorable à partir de 34 semaines d’aménorrhée et dont le fœtus était vivant et en présentation céphalique. Elle s’est déroulée au Centre Hospitalier Intercommunal de Poissy Saint-Germain-en-Laye du 1er octobre 2018 au 12 novembre 2019. Sur la première période allant du 1er octobre 2018 au 19 mars 2019, les femmes recevaient un comprimé de misoprostol 25 µg par voie orale toutes les deux heures. Sur la deuxième période allant du 20 mars 2019 au 12 novembre 2019, les femmes recevaient deux comprimés de misoprostol oral, soit 50 µg toutes les quatre heures. Résultats Le nombre total de femmes incluses était de 735 parmi lesquelles 470 étaient nullipares (63,9%). Le taux d’accouchements voie basse était de 78,3% et le taux de césariennes de 21,6% parmi lesquelles 30,2% ont été réalisées pour échec de déclenchement. Cependant, il y a eu une réduction significative du taux de césariennes sur notre deuxième période d’étude (17,7% versus 25,7% durant la première période, p=0,002). Le délai médian entre le début de la maturation et l’accouchement était de 25 heures et 6 minutes. Le taux de pH artériels < à 7 était de 0,7% et d’Apgar inférieur à 7 à 5 minutes de vie était de 1,0%. Douze nouveau-nés ont été admis en service de soins intensifs et réanimation néonatale. Conclusion Le misoprostol administré par voie orale en comprimé de 25 µg semble être efficace pour induire l’accouchement lors d’un déclenchement artificiel du travail sur col défavorable. De plus, son utilisation semble être associée à une bonne tolérance materno-fœtale et à une absence d’incidence sur l’état néonatal. Au vu du taux réduit de césariennes sur notre deuxième période, des études supplémentaires devraient être réalisées afin de comparer une administration de 25 µg toutes les deux heures versus 50 µg toutes les quatre heures.
Fichier principal
Vignette du fichier
GAMS_Julie_2020.pdf (1.18 Mo) Télécharger le fichier
image.png (3.69 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03224222 , version 1 (11-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03224222 , version 1

Cite

Julie Gams. Déclenchement artificiel du travail par misoprostol oral (Angusta®) : Étude de cohorte rétrospective et observationnelle. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-03224222⟩
293 View
7297 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More