Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Recherche de facteurs prédictifs de ventilation invasive chez les patients positifs au SARS-CoV-2 : étude observationnelle descriptive rétrospective des patients admis dans le service de réanimation du Centre Hospitalier d’Ajaccio de février à mai 2020

Résumé : Introduction : en ce début de 21ème siècle, le monde est frappé par une pandémie dont le SARS-CoV-2 est à l’origine. La COVID-19 est une maladie nouvelle. La ville d’Ajaccio a été un des premiers clusters de France. Le Centre Hospitalier d’Ajaccio a donc dû très vite réagir afin de faire face à un afflux massif de patients contaminés, dont plusieurs dans un état sévère nécessitant une prise en charge en réanimation. L’objectif de notre étude était de rechercher des paramètres communs chez les patients positifs au SARS-CoV-2 et nécessitant une ventilation invasive. Méthode : Il s’agit d’une étude épidémiologique, descriptive, rétrospective et monocentrique s’intéressant aux patients de Corse-du-Sud positifs au SARS-CoV-2 et présentant une forme grave au cours de la « première vague », c’est-à-dire du 24 février au 24 mai 2020. L’objectif principal de notre étude était de définir s’il existe des facteurs cliniques et paracliniques communs aux patients nécessitant une ventilation invasive dans le service de réanimation du CH Ajaccio. Nos objectifs secondaires étaient de rechercher une cinétique d’aggravation entre l’entrée en réanimation et la nécessité d’une intubation orotrachéale et de comparer les résultats de la population ajaccienne à ceux des cohortes mondiales de référence. Résultats : la population étudiée est à 76,47% masculine avec un sexe-ratio de 3,25 et un âge médian de 70 ans. A l’entrée en réanimation, 52,94% des patients avaient une FR > 24/min et 100% étaient oxygéno requérants (73,53% avaient des besoins ≥ 9L/min). L’IGS II médian était de 37, le SOFA médian de 3, le Quick SOFA médian de 1. Sur les 34 patients 64,71% ont été intubés, 11,76% ont eu une limitation sur l’IOT et 20,6% sont décédés. La durée médiane de séjour en réanimation est de 18 jours et la durée médiane totale de ventilation mécanique est de 24 jours. Dans notre étude un lien statistiquement significatif a été mis en évidence entre la nécessité d’une ventilation mécanique et les éléments suivants : une fréquence respiratoire > 20/min (p < 0,01), une tension artérielle systolique comprise entre 90 et 140 mm Hg (p 0,034), l’IGS II à 44,5 (p 0,019), le Quick SOFA à 1 (p < 0,01), l’éosinopénie (p < 0,01), la lymphopénie (p < 0,044) et les plaquettes abaissées sans thrombopénie (p < 0,01). En revanche il n’a pas été mis en évidence de lien statistiquement significatif avec les caractéristiques démographiques ou encore les symptômes initiaux. En comparant les bilans biologiques d’entrée à ceux prélevés au moment d’une aggravation (IOT ou décès), nous avons alors observé une variation notable, c’est-à-dire de plus ou moins 10%, pour les plaquettes (+23,19%), la PAL (+19,05%), la bilirubine (+29,22%), la LDH (+24,59%), la CPK (-21,18%) et le PAFI (-29,15%). On observe que les caractéristiques de la population étudiée sont similaires à celles de COVID-ICU : patients de sexe masculin, âgés de plus de 60 ans, obèses et hypertendus pour la plupart. En revanche, les patients chinois sont plus jeunes et la proportion d’hommes moins importante. Ils sont également moins hypertendus ce qui peut s’expliquer par les différences ethniques. Conclusion : notre étude n’a pas permis de mettre en évidence de facteur prédictif de ventilation invasive chez les patients positifs au SARS-CoV-2 admis dans le service de réanimation du CH Ajaccio sur la période étudiée. Néanmoins il semble exister un profil commun chez les patients les plus sévères admis en réanimation. Un travail de plus grande envergure notamment grâce à une étude multicentrique via une collaboration avec le CHU de Marseille est à envisager afin de mettre en évidence des facteurs prédictifs d’aggravation et de ventilation invasive chez les patients en SDRA sur pneumonie à SARS-CoV-2.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03228988
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, May 18, 2021 - 3:28:37 PM
Last modification on : Saturday, May 22, 2021 - 3:25:00 AM

File

THESE BENEDETTI 12-05-2021.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03228988, version 1

Collections

Citation

Lisandru Benedetti. Recherche de facteurs prédictifs de ventilation invasive chez les patients positifs au SARS-CoV-2 : étude observationnelle descriptive rétrospective des patients admis dans le service de réanimation du Centre Hospitalier d’Ajaccio de février à mai 2020. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03228988⟩

Share

Metrics

Record views

47

Files downloads

14