Facteurs associés à la prescription de benzodiazépines à visée anxiolytique : étude qualitative auprès de médecins généralistes d'Ille et Vilaine - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Factors associated with benzodiazepine prescription for anxiolytic use : qualitative study on Ille et Vilaine GP’s

Facteurs associés à la prescription de benzodiazépines à visée anxiolytique : étude qualitative auprès de médecins généralistes d'Ille et Vilaine

Abstract

Benzodiazepines (BZD) are too much prescribed in France, despite the diffusion of several guidelines to limit prescription. Up to 80% are prescribed by general practitioners. This study tries to identify factors associated with BZD prescription in general practice for anxiolytic use. Thirteen practitioners answered to a semi-directed interview between May and November 2019. Most of them wants a limited prescription of BZD and knows recommendations. All prefer using ALPRAZOLAM, the prescription is not always founded on a psychiatric diagnostic. Most of them have difficulties with this prescription. A majority don’t observe as many side effects as they know, and find recommendation hard to attach. Most of impediment to stop BZD seems to be linked to the patient, particularly due to their opposition to stop. This heterogenous practices express that recommendation are unclear for anxiety treatment. The position of general practitioner, facing complexes situations, stimulate him to adapt the recommendation case-by-case.
Les benzodiazépines sont trop prescrites en France, malgré la diffusion de plusieurs recommandations pour en endiguer la prescription. Jusqu’à 80% sont prescrites par les médecins généralistes. Cette étude tente de connaître les facteurs associés à la prescription de benzodiazépines à visée anxiolytique en médecine générale. Treize médecins inclus ont répondu à un entretien semi dirigé entre mai et novembre 2019. La majorité veulent une prescription limitée de benzodiazépine et connaissent bien les recommandations. Tous préfèrent utiliser l’ALPRAZOLAM, la prescription ne reposant pas toujours sur un diagnostic psychiatrique. Une majorité a des difficultés avec cette prescription. La plupart ne constatent que certains des effets indésirables connus, et trouvent les recommandations difficiles à appliquer. La majorité des freins à l’arrêt de la benzodiazépine semble liée au patient, de par leur résistance à l’arrêt notamment. Ces pratiques hétérogènes reflètent le flou des recommandations dans les syndromes anxieux. Le rôle du médecin généraliste, confronté à des situations complexes, l’incite à adapter les recommandations au cas par cas.
Fichier principal
Vignette du fichier
GOYATMarianne.pdf (734.7 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03239422 , version 1 (27-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03239422 , version 1

Cite

Marianne Goyat. Facteurs associés à la prescription de benzodiazépines à visée anxiolytique : étude qualitative auprès de médecins généralistes d'Ille et Vilaine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03239422⟩
59 View
109 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More