Morinda citrifolia, d’un usage traditionnel polynésien à une utilisation contemporaine - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Morinda citrifolia, from traditional Polynesian use to contemporary use

Morinda citrifolia, d’un usage traditionnel polynésien à une utilisation contemporaine

Abstract

Morinda Citrifolia or noni is a Rubiaceae native to Southeast Asia, which was formerly used by the ancient Polynesians for food, to make tinctures, and especially as a medicinal plant. With its many medicinal virtues, noni was used to cure minor skin infirmities such as burns, certain infections, and boils. Nowadays, there is a renewed interest in this ancestral plant which seems to be the remedy for certain chronic pathologies such as inflammation, cancer, or dyslipidemia. On the one hand, the richness of noni in polyphenols and iridoids would be at the origin of important anti-inflammatory properties. On the other hand, some anthraquinones such as nordamncanthal present in Morinda citrifolia would have a role in the induction of cell death of some tumor cells. Scopoletin, also present in significant quantities in noni, has hypotensive and vasodilatory properties, which would allow the treatment of arterial hypertension or cardiovascular pathologies.
Morinda Citrifolia ou noni est une rubiacée originaire d’Asie du Sud-Est, qui fut autrefois utilisée par les anciens polynésiens pour s’alimenter, confectionner des teintures et surtout comme plante médicinale. Doté de nombreuses vertus médicinales le noni était utilisé pour guérir les affections cutanées mineures telles que les brûlures, certaines infections et les furoncles. De nos jours, on constate un regain d’intérêt pour cette plante ancestrale qui semble être le remède à certaines pathologies chroniques comme l’inflammation, le cancer ou encore les dyslipidémies. D’une part, la richesse du noni en polyphénols et en iridoïdes serait à l’origine de propriétés anti-inflammatoires importantes. D’autre part, certaines anthraquinones comme le nordamncanthal présentes dans Morinda citrifolia auraient un rôle dans l’induction de la mort cellulaire de certaines cellules tumorales. La scopolétine, elle aussi présente en quantité importante dans le noni possèderait des propriétés hypotensives et vasodilatatrices, qui permettraient de traiter l’hypertension artérielle ou encore des pathologies cardiovasculaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2021_Theveniault.pdf (18.57 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03244163 , version 1 (01-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03244163 , version 1

Cite

Alexandre Claude Hiro Theveniault. Morinda citrifolia, d’un usage traditionnel polynésien à une utilisation contemporaine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03244163⟩
162 View
11 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More