Pose du dispositif intra-utérin en post-partum immédiat : revue de la littérature dans 13 pays - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Immediate postpartum insertion of intrauterine device : a literature review through 13 countries

Pose du dispositif intra-utérin en post-partum immédiat : revue de la littérature dans 13 pays

Abstract

Introduction In France, according to the Haute Autorité de Santé, it is possible to do an immediate post-partum insertion (IPP) of an intrauterine device (IUD). However, this practice is still rare. This method seems to be especially indicated during the post-partum period because this contraception is sure, long-acting and reversible. Objectives Identify the favourable or the adverse consequences of IPP insertion of IUD. Review the different IUD insertion methods. Methods Review of the literature, through Pubmed and Embase data bases, of articles describing precisely the protocol of insertion of IUD, and evaluating the expulsion, infection, perforation and continuation rates. Have been considered articles written in English and published between 2008 and 2018. Results 22 articles from 13 countries were selected. It is shown that the expulsion rate is higher when the IUD is inserted during IPP compared to insertion 6 weeks after the delivery. However, after a few months, the continuation rate is similar in most studies. Perforations and infections do not increase when the IUD is inserted during IPP. Conclusion Intrauterine contraception is an appropriate answer to patients’ needs of a safe contraception during postpartum. Increased expulsion rate may be compensated by suitable information and a follow-up to quickly detect these expulsions and provide a device replacement. It is now necessary to communicate with health professionals about this possibility, through training (initial or continuous) and recommandations.
Introduction En France, la pose d’un dispositif intra-utérin (DIU) en post-partum immédiat (PPI) est possible d’après la Haute Autorité de Santé. Cependant sa mise en pratique reste anecdotique. Cette méthode semble pourtant être particulièrement indiquée en post-partum car c’est une contraception sûre (indice de Pearl 1,5), de longue durée d’action et réversible. Objectifs : Mettre en évidence les conséquences favorables ou défavorables d’une pose de DIU en PPI. Déterminer les différentes méthodes de pose du DIU en PPI. Matériel et méthodes Réalisation d’une revue de la littérature à partir des bases de données Pubmed et Embase. Sélection d’articles en anglais parus entre 2008 et 2018, décrivant précisément le protocole de pose de DIU en PPI et évaluant les conséquences de cette pose. Résultats 22 articles issus de 13 pays. Le taux d’expulsion est plus élevé lors d’une pose d’un DIU en PPI comparé à une pose 6 semaines après l’accouchement. Cependant, le taux de continuation quelques mois après la pose est comparable dans la plupart des études. Les perforations et les infections ne sont pas majorées par la pose en PPI. Conclusion La contraception intra-utérine en PPI est une réponse contraceptive qui paraît adaptée à la demande des patientes. Le risque d’expulsion majoré peut être compensé par une information adaptée et un suivi permettant de le détecter au plus tôt. Il est maintenant nécessaire de communiquer avec les professionnels de santé sur la possibilité de cette pose en PPI par l’intermédiaire de la formation initiale ou continue et de recommandations.
Fichier principal
Vignette du fichier
CHARBONNET_Chloé_2020.pdf (1.12 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03251496 , version 1 (07-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03251496 , version 1

Cite

Chloé Charbonnet. Pose du dispositif intra-utérin en post-partum immédiat : revue de la littérature dans 13 pays. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-03251496⟩
557 View
523 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More