La mise en place d’un protocole aux urgences du CHOR a-t-elle permis une amélioration de l’adaptation des antibiothérapies dans le respect des recommandations pour les patients consultant aux urgences pour une infection urinaire de traitement ambulatoire ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Has the implementation of a protocol in the CHOR emergency department led to an improvement in the adaptation of antibiotic therapies in compliance with the recommendations for patients consulting the emergency department for an outpatient urinary tract infection ?

La mise en place d’un protocole aux urgences du CHOR a-t-elle permis une amélioration de l’adaptation des antibiothérapies dans le respect des recommandations pour les patients consultant aux urgences pour une infection urinaire de traitement ambulatoire ?

Albane Jossomme
  • Function : Author
  • PersonId : 1105528

Abstract

Urinary tract infections are often managed on an outpatient basis after an ECBU has been performed and probabilistic antibiotic therapy has been initiated. De-escalation of therapy helps to reduce antibiotic resistance. One third of ambulatory physicians receive ECBU's and among them 24% adapt antibiotic therapy. The CHOR has created a protocol to improve this link (patient information and systematic and spontaneous sending of ECBUs). The main objective is to evaluate the post-protocol adaptation of antibiotic therapy in accordance with the recommendations of the SPILF through a retrospective descriptive observational study of professional practices. Patients consulting the emergency department for a urinary tract infection requiring an ECBU and undergoing ambulatory treatment were included prospectively. Data were collected by a hetero-questionnaire. The analysis was done by a Chi2 compliance with a significance level of 0.05. The project was subject to a commitment to comply with a reference methodology with the CNIL. The protocol significantly improved the adaptation of antibiotic therapy according to recommendations when the ECBU was received (47.2% vs <30%, p < 0.008) thanks to an improvement in the transmission of ECBUs (72% vs 24%, p < 0.001) without an improvement in the re-consultation rate (60% vs 53%, p = 0.5). This study is the only one conducted on an intention-to-treat basis and counting only adaptations in accordance with recommendations in the context of urinary tract infections. It includes a recall bias. The methods of transmission of ECBU and the continuing education of general practitioners are areas for improvement.
La prise en charge des infections urinaires aux urgences est souvent ambulatoire après la réalisation d’un ECBU et l’instauration d’une antibiothérapie probabiliste. La désescalade thérapeutique contribue à diminuer l’antibiorésistance. Un tiers des médecins ambulatoires reçoivent les ECBU et parmi eux 24% adaptent l’antibiothérapie. Le CHOR a créé un protocole visant à améliorer ce lien (information du patient et envoi systématique et spontané des ECBU). L’objectif principal est d’évaluer l’adaptation post-protocole des antibiothérapies conformément aux recommandations de la SPILF grâce à une étude observationnelle descriptive rétrospective à type d’évaluation des pratiques professionnelles. Les patients consultant aux urgences pour une infection urinaire nécessitant un ECBU et de traitement ambulatoire ont été inclus prospectivement. Les données ont été recueillies par un hétéro-questionnaire. L’analyse a été faite par un Chi2 de conformité avec un seuil de significativité de 0.05. Le projet a fait l’objet d’un engagement de conformité à une méthodologie de référence auprès de la CNIL. Le protocole améliore significativement l’adaptation des antibiothérapies conformément aux recommandations lorsque l’ECBU est réceptionné (47.2% vs <30%, p < 0.008) grâce à une amélioration de la transmission des ECBU (72% vs 24%, p < 0.001) sans amélioration du taux de re-consultation (60% vs 53%, p = 0.5). Cette étude est la seule réalisée en intention de traiter et comptabilisant uniquement les adaptations conformes aux recommandations dans le cadre des infections urinaires. Elle comporte un biais de remémoration. Transmission des ECBU et formation des médecins sont à améliorer.
Fichier principal
Vignette du fichier
Jossomme_Albanne_37008263.pdf (2.05 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03254613 , version 1 (09-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03254613 , version 1

Cite

Albane Jossomme. La mise en place d’un protocole aux urgences du CHOR a-t-elle permis une amélioration de l’adaptation des antibiothérapies dans le respect des recommandations pour les patients consultant aux urgences pour une infection urinaire de traitement ambulatoire ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03254613⟩
58 View
64 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More