Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Troubles oculomoteurs post-décompression orbitaire dans la maladie de Basedow : cohorte rouennaise

Résumé : La diplopie post-opératoire est une complication majeure de la décompression orbitaire (DO) avec une incidence comprise entre 10 et 64% (toute voie d'abord confondue). L'objectif principal de notre étude était de déterminer l'incidence de la diplopie post-DO chez des patients atteints de la maladie de Basedow.
Matériel et Méthodes :
Nous avons réalisé une étude observationnelle rétrospective au CHU de Rouen incluant 40 patients ayant bénéficié d'une DO entre l'année 2000 et 2018. Le critère de jugement principal était le taux de diplopie permanente en position primaire (PP) post-DO. Les critères de jugements secondaires étaient le taux de diplopie post-DO uniquement dans les regards latéraux, l'aggravation de la cyclotorsion, l'induction d'un strabisme vertical ou horizontal et sa prise en charge (chirurgicale ou orthoptique). Nous avons également recherché les facteurs de risque de développer une diplopie en PP post-DO.
Résultat :
Quarante patients ont été analysés. La DO était réalisée dans un contexte de réhabilitation dans 92% des cas (37/40). L'âge moyen des patients inclus lors de la chirurgie était de 46 ± 11 ans avec 83% de femmes (33/40). Soixante-quinze pourcent (30/40) des patients avaient une diplopie post-opératoire et celle-ci était permanente en PP pour 30% d'entre eux (12/30). La diplopie en PP post-DO était de novo chez 25% des patients (10/40). La chirurgie oculomotrice a permis de corriger la diplopie permanente en PP dans 84% des cas (10/12). Un seul patient a été corrigé par prisme. On notait aussi une aggravation de la cyclotorsion chez 42% des patients (5/12) ainsi qu'une induction d'un strabisme horizontal (ésotropie) dans 58% des cas (7/12). D'autre part, l'analyse multivariée a retrouvé qu'une réduction de l'exophtalmie strictement supérieure à 4 mm était significativement associée à l'apparition d'une diplopie en PP post-DO (OR 2,08 [1,30-49,66], p=0,023).
Discussion :
Nous retrouvons dans notre série une incidence de diplopie permanente en PP post-DO de l'ordre de 30% et de 25% de novo. Cette incidence est semblable à celle retrouvée dans la littérature pour cette même voie d'abord (inféro-médiale). L'induction d'un strabisme horizontal peut s'expliquer par la décompression de 2 parois (inférieure et médiale) induisant une déviation du globe oculaire en dedans. La chirurgie oculomotrice a permis de corriger secondairement la quasi-totalité des diplopies. La connaissance des facteurs de risque de diplopie post-DO pourrait permettre d'identifier les patients à risque afin d'optimiser le choix de la voie d'abord chirurgicale. En effet certains facteurs de risque de diplopie en PP post-DO comme une réduction de l'exophtalmie strictement supérieure à 4 mm a été retrouvé dans notre étude. La prise en compte de la voie d'abord chirurgicale, de l'objectif de réduction de l'exophtalmie associé à la connaissance des facteurs de risque de chaque patient permettrait de minimiser le risque de diplopie permanente en PP.
Conclusion :
Nous retrouvons une incidence de diplopie en PP post-DO de novo de 25% dans notre série. Le choix de la voie d'abord et l'importance de la réduction de l'exophtalmie semblent avoir un impact sur l'apparition d'une diplopie permanente en PP post-DO. L'information du patient sur le risque et sur les modalités de prise en charge de la diplopie post-opératoire reste essentielle avant toute prise en charge.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03257632
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, June 11, 2021 - 9:42:57 AM
Last modification on : Saturday, June 12, 2021 - 3:30:43 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2026-06-11

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03257632, version 1

Citation

Dhyna Thorel. Troubles oculomoteurs post-décompression orbitaire dans la maladie de Basedow : cohorte rouennaise. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03257632⟩

Share

Metrics

Record views

33