Les visites de sites industriels à risque comme levier d’acceptabilité : le cas de la centrale nucléaire de Chooz - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Les visites de sites industriels à risque comme levier d’acceptabilité : le cas de la centrale nucléaire de Chooz

Abstract

Les sites industriels à risque, à l’image des centrales nucléaires, suscitent des inquiétudes au sein de la population, notamment de leurs riverains. Ils font ainsi face à un enjeu d’acceptabilité fort avant même leur implantation, lors de la phase projet. Une fois le site industriel construit et mis en service, l’enjeu d’acceptabilité se poursuit : le site industriel à risque doit s’intégrer sur son territoire et se faire accepter par la population locale.
Ce mémoire a pour objectif d’analyser comment les visites de sites industriels à risque contribuent à leur acceptabilité. À travers ce mémoire, la visite d’entreprise est traitée comme un outil de communication de proximité qui permet aux entreprises d’atteindre leurs objectifs d’image et de réputation auprès d’un public local notamment.
Fichier principal
Vignette du fichier
MERCHEZ Faustina_DUMAS.pdf (3.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03258560 , version 1 (11-06-2021)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03258560 , version 1

Cite

Faustina Merchez. Les visites de sites industriels à risque comme levier d’acceptabilité : le cas de la centrale nucléaire de Chooz. Sciences de l'information et de la communication. 2020. ⟨dumas-03258560⟩
49 View
47 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More