Infections néonatales bactériennes précoces et immersion dans le bain pendant le travail dans un contexte de rupture des membranes à terme : Revue systématique de la littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Immersion in water during the first stage of labor with ruptured membranes and neonatal infections : A systematic review

Infections néonatales bactériennes précoces et immersion dans le bain pendant le travail dans un contexte de rupture des membranes à terme : Revue systématique de la littérature

Abstract

Introduction / Objective: There are many advantages of immersion in warm water and many women choose to bath during labor. However, midwives have different opinions on its use when women have ruptured membranes especially because there is no recommendation on this practice, and there are concerns about the infectious risk for the newborn. Our objective is to determine if there is an increase of neonatal infections and their infectious morbidity during labor in this context. Methods: A systematic review of the literature has been carried out by searching the PubMed and Cochrane Library databases from July 2019 to April 2020, and using the Guide d’analyse de la littérature et gradation des recommandations written by the french authority HAS and the CONSORT and STROBE Reporting Guidelines. The study included articles written in English or French, discussing immersion in water during labor after rupture of the membranes at term and infectious neonatal morbidity (infections, Apgar score, admission in NICU, neonatal distress…). Results: A total of 7 studies has been included in this review. No significant increase of neonatal infections was observed within the immersion group. However, infectious morbidity was observed like a 5 min Apgar score significantly lower when the rupture is prolonged, a greater number of neonatal distress, or a greater number of hospitalized newborns for which their mother had premature rupture of the membranes at term within the immersion group. Nevertheless, these criteria were not specific of neonatal infections and can be criteria of asphyxia or other diseases. Conclusion: Our study does not allow us to give an opinion about immersion in water when the membranes are ruptured because of the bias and low levels of evidence of the studies included in this review. However, we do not recommend to bath during labor when the rupture of membranes is prolonged for more than 24 hours or when there is a premature rupture of the membranes.
Introduction / Objectifs : L’immersion dans le bain a plusieurs avantages et nombreuses sont les femmes à l’utiliser durant le travail. Pourtant, les sages-femmes ont des avis divergents sur son utilisation une fois les membranes fœtales rompues et certaines craignent un risque infectieux pour le nouveau-né, notamment en l’absence de recommandation. Notre objectif est de déterminer s’il existe une augmentation des infections néonatales bactériennes et de la morbidité infectieuse pendant le travail dans ce contexte. Matériel et méthodes : Une revue systématique de la littérature a été réalisée sur les bases de données PubMed et Cochrane Library entre juillet 2019 et avril 2020 à l’aide du Guide d’analyse de la littérature et gradation des recommandations de la HAS et des lignes directrices CONSORT et STROBE. L’étude incluait des articles écrits en anglais ou en français, portant sur l’immersion dans le bain pendant le travail, avec rupture des membranes à terme et sur la morbidité infectieuse néonatale (infections, Apgar, taux d’hospitalisation, détresses respiratoires…). Résultats : Au total, 7 études ont été incluses. Aucune augmentation significative du taux d’infections néonatales bactériennes précoces pour le groupe avec immersion n’a été observée mais quelques retentissements ont été observés : score d’Apgar significativement plus bas en cas rupture prolongée, taux plus élevé de détresses respiratoires, taux d’hospitalisation plus élevé de nouveau-nés dont les mères avaient une rupture prématurée des membranes à terme dans le groupe immersion. Ces variables sont cependant non spécifiques des infections néonatales et peuvent être des signes d’hypoxie ou autres pathologies. Conclusion : Notre étude ne nous permet pas de nous positionner en faveur ou non de recommandation au vu des biais et du faible niveau de preuve des études. Néanmoins, nous ne pouvons pas recommander l’immersion dans le bain en cas de rupture des membranes prolongée supérieure à 24 heure ou de rupture prématurée des membranes à terme.
Fichier principal
Vignette du fichier
REBOUTIER_Alizée_2020.pdf (1.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03259284 , version 1 (14-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03259284 , version 1

Cite

Alizée Reboutier. Infections néonatales bactériennes précoces et immersion dans le bain pendant le travail dans un contexte de rupture des membranes à terme : Revue systématique de la littérature. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-03259284⟩
113 View
189 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More