Les bénéfices de l'utilisation de l'indicateur physiologique fréquence respiratoire (FR), en comparaison à l'utilisation de la fréquence cardiaque (FC) dans la régulation de l'effort perçu des élèves en EPS - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Les bénéfices de l'utilisation de l'indicateur physiologique fréquence respiratoire (FR), en comparaison à l'utilisation de la fréquence cardiaque (FC) dans la régulation de l'effort perçu des élèves en EPS

Abstract

We are interested here in the use of breath frequency in PE, that can give a better marker of physical effort objective but also subjective, compared to physical variable usually controlled, such as heart rate. We hypothesize that, for a school public, within the framework of the field of learning n ° 5 and more precisely of the duration race, this indicator (FR) is more predictive of the perception of the effort than the HR, the latter being still used by PE teachers. For this, a discontinuous incremental test was carried out by a population of more than fifty high school students. Therefore, our results result from a correlation between FR and RPE for high intensities (110% VMA), which makes this physiological variable relevant to use despite some academic limitations. FC is not correlated with RPE based on our results. Thus, our hypothesis is confirmed for high intensities and to be deepened for the rest as well as the validation of the repeatability character of our experiment.
Nous nous sommes intéressés à l’utilisation de la fréquence respiratoire (FR) dans le cadre de la discipline EPS, qui peut fournir un meilleur indicateur de l'effort physique par rapport aux variables physiologiques traditionnellement surveillées, tel que la fréquence cardiaque (FC), en ce qui concerne l’effort perçu (RPE) des élèves. Nous faisons l’hypothèse que, pour un public scolaire, dans le cadre du champ d’apprentissage n°5 et plus précisément de la course de durée, cet indicateur (FR) est davantage prédictif de la perception de l’effort que la FC, cette dernière étant pourtant largement utilisée par les enseignants d’EPS. Pour cela, un test incrémental discontinu a été effectué par une population de plus de cinquante lycéens. Dès lors, nos résultats montrent une corrélation entre FR et RPE pour les intensités élevées (110%VMA), ce qui rend cette variable physiologique pertinente à utiliser malgré quelques limites d’ordre scolaire. FC n'est pas corrélée à RPE d’après nos résultats. Ainsi, notre hypothèse est confirmée pour les hautes intensités et à approfondir pour le reste tout comme la validation du caractère de répétabilité de notre expérimentation.

Domains

Education
Fichier principal
Vignette du fichier
Nantes_Chavagnat_Igor_Spagnol_Paul_EPS_2021.pdf (954.11 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03264575 , version 1 (18-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03264575 , version 1

Cite

Igor Chavagnat, Paul Spagnol. Les bénéfices de l'utilisation de l'indicateur physiologique fréquence respiratoire (FR), en comparaison à l'utilisation de la fréquence cardiaque (FC) dans la régulation de l'effort perçu des élèves en EPS. Education. 2021. ⟨dumas-03264575⟩
26 View
279 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More