Soins infirmiers en pratique avancée : représentations des acteurs de ce nouveau dispositif en soins primaires. Entretiens avec 15 patients en région PACA - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Soins infirmiers en pratique avancée : représentations des acteurs de ce nouveau dispositif en soins primaires. Entretiens avec 15 patients en région PACA

Abstract

Introduction: Advanced practice nursing (APN) became legally established in France in 2018. Acquiring competences in the medical domain, an advanced practice nurse (APN) will follow willing patients referred by a physician. An assessment of this innovation’s impact in the organization of French health care will be submitted to the French parliament in 2021. This research study was carried out to collect data with the intention of supporting the implementation of this model and constituting the starting point for the model’s monitoring over time.
Purpose of research: To explore different actors’ representations of the advanced practice nursing model pertaining to stabilized chronic diseases’ management in primary health care, in the PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur region). Actors involved include patients, general practitioners, nurses and advanced practice nursing students.
Results: In this prospective qualitative study based on grounded theory, 58 semi-structured individual interviews were conducted. Participants showed heterogeneous representations of the APN’s role. They expressed vagueness about the model and pointed out the need for better communication to facilitate its integration. The monitoring of care plans, the home health care, the therapeutic education and prevention were identified as needs in which the APN could participate. Under-medicalized areas were suggested as suitable to its implementation. The main fear was the changes of the distribution of professional tasks with the risk of competition with other established positions. The APN’s integration was perceived as easier in healthcare establishments as the roles seems well-defined there with less identity confusion between the various actors, unlike in the private ambulatory care sector. Collaboration among health actors was mentioned as a condition for the success of the APN model. A cautious attitude was noted and a need for a run-in period emerged, first APN being considered as precursors.
Conclusions: Mobilization of health actors is a criterion for successful integration of APN, therefore an awareness policy seems necessary. Training of health professionals in their curricula or in continuing education would make it possible to develop collaborative skills necessary for APN’s integration.
Introduction : le statut d’infirmier en pratique avancée (IPA) s’inscrit dans la loi en France en 2018. En acquérant des compétences relevant du champ médical, l’IPA suivra des patients volontaires et adressés par un médecin. Une évaluation de l’impact de cette innovation de l’organisation des soins français doit être remise au parlement français en 2021. Ce travail de recherche a été mené pour recueillir des données visant à accompagner l’implémentation du dispositif et à constituer un point de départ au suivi du dispositif dans le temps.
But de l’étude : explorer les représentations des différents acteurs du dispositif d’infirmier en pratique avancée pour les maladies chroniques stabilisées en soins primaires, en région PACA : patients, médecins généralistes, infirmiers libéraux et étudiants infirmiers en pratique avancée.
Résultats : dans cette étude qualitative prospective par théorisation ancrée, 58 entretiens individuels semi-dirigés ont été menés. Les participants ont exprimé des représentations hétérogènes du rôle de l’IPA. Ils ont fait part d’un flou autour du dispositif et ont exprimé le besoin d’une meilleure communication afin de faciliter son intégration. Le suivi des plans de soins, la prise en charge des patients à domicile, l’éducation thérapeutique et la prévention ont été identifiés comme des besoins auxquels l’IPA pourrait participer. Les zones sous-médicalisées ont été suggérées comme propice à son implémentation. La principale crainte a été le changement de répartition des tâches professionnelles avec le risque de concurrence. L’intégration de l’IPA a été perçue comme plus simple au sein d’établissements de soins car les rôles y sont bien définis avec peu de confusion identitaire entre les acteurs contrairement au milieu libéral. La collaboration entre acteurs de santé a été évoquée comme une condition de réussite du dispositif IPA. Une attitude prudente a été relevée et un besoin de rodage a émergé, les premiers IPA étant considérés comme des précurseurs.
Conclusions : la mobilisation des acteurs de santé est un critère de bonne réussite d'intégration de l'IPA, une politique de sensibilisation semble donc nécessaire. La formation des professionnels de santé dans leur cursus ou en formation continue permettrait de développer des compétences collaboratives nécessaires à l’intégration de l’IPA.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020NICEM164.pdf (2.15 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03265841 , version 1 (21-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03265841 , version 1

Cite

Théo Darloy. Soins infirmiers en pratique avancée : représentations des acteurs de ce nouveau dispositif en soins primaires. Entretiens avec 15 patients en région PACA. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03265841⟩
314 View
287 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More