Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le sommeil des 9-11 ans : quelles sont les représentations des élèves face au sommeil et sont-elles en lien avec le comportement qu’ils entretiennent vis-à-vis de leur sommeil ?

Résumé : I. Pourquoi s’intéresser au sommeil ? 1) Quelles sont les raisons personnelles de ce choix ? Nous avons toutes les deux un parcours scolaire que nous pouvons qualifier d’atypique. En effet l’une d’entre nous après l’obtention du brevet des collèges, s’est dirigée vers un Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP) carrières sanitaires et sociales puis vers un baccalauréat technologique Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S). Ensuite, elle a débuté ses études supérieures avec un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) dans le domaine des Services et Prestations des Secteurs Sanitaires et Sociaux (SP3S). Enfin, avant le Master Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation (MEEF), elle a fait une année de licence professionnelle Métiers de la santé : éducation et prévention à la santé. Cette licence professionnelle lui a permis d’acquérir des notions importantes en éducation, promotion et protection à la santé. D’autant plus qu’elle a mené de nombreuses interventions en tant qu’animatrice en promotion de la santé. Une auprès d’enfants du Conseil Municipal Jeunes (CMJ) d’une commune, sur les écrans en lien avec le sommeil. Cette intervention avait pour objectif premier de sensibiliser les jeunes face aux écrans et à leur répercussion sur le sommeil. Elle a aussi animé des interventions lors de Journées Nature, auprès d’enfants de maternelle et de CE1 sur la santé et le sommeil. Puis, elle a réalisé une conférence auprès de jeunes parents et de professionnels de santé sur le sommeil des 0-4 ans. Grâce à leurs participations, lors des interventions réalisées en licence, elle a pu constater que le sommeil était un sujet qui intéressait les jeunes, notamment lorsque le sujet est abordé de façon ludique. La thématique du sommeil lui semble importante à aborder auprès des plus jeunes car un mauvais sommeil a de nombreuses répercussions sur la santé, ce que nous développerons plus loin dans le dossier. En ce qui concerne la seconde autrice de ce mémoire, après avoir suivi un baccalauréat scientifique lui ayant donné quelques notions générales sur la santé, elle s’est orientée en licence Lettres, Langues, et Civilisations Etrangères et Régionales, mention études hispaniques (LLCER) qui a étendu son champ de compétence au domaine des langues et de la culture. Par ailleurs, elle a passé le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animation (BAFA) approfondissement « petite enfance » et « jeux collectifs » puis a pris des fonctions d’animatrice au sein de villages de vacances, centres de loisirs ou colonies. Elle s’est également formée en animation scientifique et a fait quelques interventions ponctuelles sur les Temps d’Activité Périscolaire (TAP) en lien avec cette formation avant d’intégrer le master Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation (MEEF) afin de devenir professeur des écoles. Lors de ce parcours scolaire, l’enfance et la socialisation a toujours été au cœur de ses préoccupations. Ayant pu constater, lors de celui-ci, une certaine dégradation de l’état de santé des enfants et pensant qu’une bonne santé se constitue d’une part par un apport de connaissances et d’autre part par un bien-être physique et moral, choisir l’éducation à la santé comme domaine de mémoire fut en cohérence avec ses représentations et ses valeurs. En outre, la thématique du sommeil fut choisie pour des raisons personnelles. En effet, ayant été confrontée à des problèmes de sommeil perturbant son parcours universitaire, des recherches sur le sommeil avait déjà été menées afin d’affiner ses connaissances dessus et de l’améliorer. De surcroît, elle a pu constater lors des stages intégrés à la formation de Master MEEF plusieurs signes de fatigue chez les élèves : affaiblissement de la capacité d’attention, bâillements dès le milieu de la matinée, têtes appuyées contre les mains ou encore cernes et paupières luttant pour ne pas se fermer. S’intéresser aux habitudes de sommeil des élèves et sensibiliser les élèves à ce sujet lui semble donc important, afin de faire connaître, dès l’enfance, les leviers et freins à l’endormissement. Nous avons donc décidé, toutes les deux, de mettre en commun nos connaissances et expériences puisque l’une comme l’autre, nous nous demandions si l’éducation à la santé et au sommeil peut faire prendre conscience aux élèves du comportement qu’ils entretiennent vis-à-vis de ce dernier et faire évoluer les représentations qu’ils en ont grâce à de meilleurs connaissances. En plus de cela, nous avons pu identifier, grâce à nos recherches, que la problématique du sommeil a été en 2007 une des principales orientations de la politique de Santé Publique. Cela montre que depuis 2007, le sommeil est une préoccupation sociétale pour tous.
Mots-clés : Sommeil des 9-11 ans
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03295661
Contributor : Espé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, July 22, 2021 - 11:54:38 AM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:49:12 AM
Long-term archiving on: : Saturday, October 23, 2021 - 6:21:06 PM

File

Valorisation MIR - FINAL - Mé...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03295661, version 1

Citation

Laëtitia Redon, Mathilde Winckler. Le sommeil des 9-11 ans : quelles sont les représentations des élèves face au sommeil et sont-elles en lien avec le comportement qu’ils entretiennent vis-à-vis de leur sommeil ?. Education. 2019. ⟨dumas-03295661⟩

Share

Metrics

Record views

66

Files downloads

43