Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de la nutrition parentérale dans le cadre d’une pseudo obstruction intestinale chronique chez des patients sclérodermiques

Résumé : La Pseudo-Obstruction Intestinale Chronique (POIC) est une complication digestive rare et grave au cours de la sclérodermie systémique (ScS). Elle s’accompagne d’une dénutrition sévère souvent inaccessible à une supplémentation entérale et la nutrition parentérale (NP) au long cours est alors la seule alternative. L’objectif de notre travail est de décrire la faisabilité de la NP chez nos patients ScS en les comparant à une cohorte de sujets non sclérodermiques. Matériels et méthodes : nous avons mené une analyse rétrospective des patients ScS avec POIC suivis dans le service de médecine interne et maladies multi-organiques au CHRU de Montpellier, de 1985 à 2020. Le critère d’inclusion était le recours durant au moins 30 jours à une NP. Les sujets contrôles étaient issus du centre régional expert de nutrition et ne présentaient ni ScS ni cancer actif. Le critère de jugement principal était la survenue de complications liées à la NP. Résultats : sur 123 ScS suivies, 7 patientes avec POIC et NP ont été comparées à 21 contrôles (dont 13 grêles courts, 6 POIC non ScS), d’âge moyen similaire (respectivement 55,9 ans et 59,2 ans). L’IMC médian avant NP était de 16,6 kg/m² (14,8 – 19) pour les ScS et 18,84 kg/m² (11,8 – 33,1) pour les contrôles. Le gain à 12 mois de NP était de 1,8 vs 2,2 points d’IMC respectivement (p = ns) et 3 patientes ScS étaient sevrées de la NP. La durée médiane de NP était de 546 jours (30 - 3 285) dans le groupe ScS contre 488 jours (62 - 5 475) dans le groupe contrôle (p = 0,75). Aucune différence significative entre les groupes n’a été mise en évidence sur la survenue d’infections ou de thromboses de cathéters, mais on notait chez les patients ScS plus de réhospitalisations en lien avec une surcharge volémique (n = 10 chez 6/7 patientes ScS vs n = 1 chez 1/21 contrôles, p < 0,0001). La survie globale était significativement diminuée dans le groupe ScS par rapport au contrôle (médiane à 7 ans vs 10,6 p = 0,0192). Trois des 7 patientes ScS sont décédées au cours du suivi (vs 3/21 contrôles) dont une de perforation intestinale et une autre de défaillance cardiaque. Conclusion : dans la ScS, la POIC est une manifestation grave, engageant le pronostic vital. Chez ces patientes, la NP est faisable mais est associée à plus de complications cardiaques, en lien avec la maladie systémique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03331930
Contributor : Scd Université de Montpellier Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, September 2, 2021 - 12:00:15 PM
Last modification on : Tuesday, October 12, 2021 - 12:33:34 PM

File

SUZON Benoit_thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03331930, version 1

Collections

Citation

Benoit Suzon. Évaluation de la nutrition parentérale dans le cadre d’une pseudo obstruction intestinale chronique chez des patients sclérodermiques. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03331930⟩

Share

Metrics

Record views

6

Files downloads

1