Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'étrange perception de l'enfance dans trois films d’animation d’Henry Selick : L’Étrange Noël de monsieur Jack (1994), James et la pêche géante (1996) et Coraline (2009)

Résumé : L’espace immatériel du monde imaginaire n’est perceptible que par le sujet qui le construit. En conséquence, les peurs, les envies et les rêves qui s’y jouent ne sont pas perceptibles par autrui. Pourtant, Henry Selick traduit dans ce corpus l’image d’un univers parallèle, fantastique et fantasmé dans lequel il met en scène l’évolution et la maturation de trois figures enfantines. Grâce à des analyses filmiques et psychanalytiques, la question est ici de définir les contours de cette perception enfantine particulière. En quoi ces trois univers parallèles sont-ils à la fois familiers et étrangers pour les protagonistes comme pour le spectateur ? À travers l’étude des figurines, de leur fonctionnement mais aussi de la manière dont les personnages évoluent dans un univers parallèle au leur, est-il possible de retracer la vision de l’imaginaire du réalisateur dans L’Étrange Noël de monsieur Jack, James et la pêche géante et Coraline ? Quelles sont les influences du réalisateur, d’une part d’un point de vue technique, et d’autre part narratif ou encore théorique ? Enfin, l’animation en stop motion est-elle est un médium privilégié pour parler de l’imaginaire enfantin tant aux enfants qu’aux adultes ? Ces interrogations vont jalonner l’analyse des trois films de ce corpus afin de délimiter les codes du monde de l’enfance selickien et de la transition d’un âge à l’autre.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03335558
Contributor : Ufr Arts, Lettres, Communication Rennes 2 Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, September 6, 2021 - 12:35:26 PM
Last modification on : Thursday, November 18, 2021 - 3:21:47 AM

File

2021_MM2_DoniasR.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03335558, version 1

Citation

Roxanne Donias. L'étrange perception de l'enfance dans trois films d’animation d’Henry Selick : L’Étrange Noël de monsieur Jack (1994), James et la pêche géante (1996) et Coraline (2009). Art et histoire de l'art. 2021. ⟨dumas-03335558⟩

Share

Metrics

Record views

6