Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Complications obstétricales et néonatales chez les mères présentant un diagnostic de schizophrénie et leurs enfants :revue systématique et méta-analyse

Résumé : Introduction : les études existantes évaluant l'association entre la schizophrénie chez la mère et les complications obstétricales et néonatales rapportent des résultats hétérogènes et les connaissances sur ce domaine n’ont pas été mises à jour depuis une décennie. L'objectif de cette revue systématique et de cette méta-analyse est de fournir une synthèse complète et actualisée sur les risques de complications obstétricales et néonatales chez les mères portant un diagnostic de schizophrénie et leurs enfants, ainsi que sur les facteurs de risques de complication potentiels par rapport à la population générale. Méthode : nous avons réalisé une revue systématique et une méta analyse. Nos recherches ont été effectuées sur PubMed, Science Direct et Google Scholar jusqu’en septembre 2020. Nous avons inclus les études observationnelles basées sur une population complète, à partir de bases de données médico-administratives ou des registres de dossier médicaux obstétricaux et/ou psychiatriques, comportant des données disponibles au sujet de femmes enceintes présentant un diagnostic du spectre de la schizophrénie (selon le DSM ou la CIM) et au moins une variable concernant complications liées à la grossesse, à l’accouchement et à la période néonatale. Ces études devaient comporter un groupe contrôle composé de femmes enceintes n’ayant pas de diagnostic de schizophrénie ou de trouble psychotique connu. Nous avons exclu les études comprenant uniquement des femmes ayant développé un trouble psychotique après l’accouchement et les études rétrospectives définissant les cas à partir des enfants au-delà du séjour de l’accouchement. Nous avons extrait les données selon une méthode prédéfinie. Nous avons évalué le risque de biais des études à l’aide de l'Outil d'évaluation de la qualité des études proposé par le NHLBI. Les résultats primaires présentés dans ce document concernent les études non appariées desquelles nous avons estimés des rapports de côtes (odds ratios) en utilisant la méthode de la pondération de la variance inverse. Ce projet a été enregistrée dans PROSPERO (numéro d'enregistrement : CRD42020197446). Résultats : 32 études publiées étaient éligibles, 29 cohortes ont été inclues dans notre méta-analyse réunissant 41,038,250 accouchements, dont 47,067 de mères atteintes de schizophrénie. Nos résultats primaires concernant les 22 cohortes non appariées, retrouvent chez les mères schizophrènes et leurs enfants un bon nombre de caractéristiques qui diffèrent de la population générale ainsi qu’un excès de risque de complication obstétricales et néonatales : célibat (OR= 3.78), indice socio-économique bas (OR=1.78), obésité (OR=2.38), diabète préexistant (OR= 3.01), hypertension artérielle préexistante (OR=1.75), tabagisme (OR=4.87) et consommation de substances illicites (OR=13.33) durant la grossesse, diabète (OR=2.35) et hypertension (OR=1.55) gestationnels, pré éclampsie ou éclampsie (OR=1.85), hémorragies antepartum (OR = 2.28), hématome rétro-placentaire (OR = 2.20), menace d’accouchement prématuré (OR = 2.91), rupture prématurée de membrane (OR = 1.29), détresse fœtal (OR = 1.8), naissance par césarienne (OR = 1.33), hémorragie du postpartum (OR = 1.14), prématurité (OR = 1.79), grande prématurité (OR = 2.31), score d’APGAR <7 à 5 minutes (OR = 1.93), déviation à la norme de croissance fœtale (OR = 1.32), petit poids pour l’âge gestationnel (OR = 1.63), poids <2500g à la naissance (OR = 1.75), malformations congénitales (OR = 1.86), mort-né (OR = 2.06), mortalité néonatale (OR = 1.41), mortalité post néonatale (OR = 2.87) et de mortalité infantile (OR = 2.33). Conclusion : il existe un risque accru de complication, durant la grossesse et l'accouchement chez les femmes atteintes de schizophrénie et chez leur nouveau-né. Ces complications sont liées à des facteurs de risques modifiables concernant la santé mentale, physique et les conduites à risques pour lesquelles des actions de prévention et une intervention précoce sont possibles. Les connaissances actualisées issues de cette étude pourront servir de support à la réalisation de recommandations spécifiques concernant l’accompagnement des femmes schizophrènes en âge de procréer.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03368210
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 6, 2021 - 4:15:42 PM
Last modification on : Wednesday, October 13, 2021 - 3:27:21 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-10-06

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03368210, version 1

Collections

Citation

Roxane Mignon. Complications obstétricales et néonatales chez les mères présentant un diagnostic de schizophrénie et leurs enfants :revue systématique et méta-analyse. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03368210⟩

Share

Metrics

Record views

19