Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Transport secondaire des accidents vasculaires cérébraux

Résumé : Les patients victimes d’AVC bénéficiant d’une thrombolyse et/ou étant éligible à une thrombectomie doivent bénéficier d’une surveillance rapprochée des constantes, du fait du risque de complications et de la dégradation possible. Le manque de disponibilité d’équipe médicale pour assurer le transfert entraîne un retard de prise en charge préjudiciable. Objectif : Étudier la survenue d’événements lors des transferts secondaires des centres hospitaliers périphériques vers le CHU chez les patients victimes d’un AVC et identifier des facteurs de risques de complications.
Matériel et méthodes :
Étude rétrospective multicentrique où ont été inclus les patients transférés du 1er Janvier 2016 au 31 Décembre 2020 des CH d’Évreux, Le Havre et Dieppe vers le CHU de Rouen pour une admission en UNV ou pour une thrombectomie dans le cadre d’un AVC ischémique aiguë.
Résultats :
Dans cette étude 316 dossiers ont été analysés, 243 ont été inclus. Dans les patients inclus on rapporte 100 évènements lors du transport nécessitant ou non une intervention. Dans ces interventions, il existe une intubation orotrachéale (0.3%), 5 expansions volémique pour instabilité hémodynamique (2%). Pour les complications mineures on retrouve 14% de patients ayant une hypertension artérielle nécessitant un traitement, 6% des patients présentent une désaturation nécessitant une introduction ou une majoration de l’oxygénothérapie aux lunettes, 4% présente un saignement extériorisé sans gravité, 2% une inhalation et 4% une agitation En analyse univariée, l’âge médian est significativement (p=0,002) supérieur dans le groupe avec évènements par rapport au groupe sans événement. Le NIHSS initial est significativement plus élevé dans le groupe avec événement (p=0,007). Un NIHSS > 12 est significativement plus présent dans le groupe événement (p=0,03) même si ce score n’est pas un bon score prédictif en ce qui concerne les évènements lors du transport (Courbe ROC : Se = 0,55 ; 1-Sp = 0,59 ; AUC = 0,60) En analyse multivariée, il est seulement retrouvé une association statistiquement significative entre les évènements et l’âge IC95% [1,01-1,05], contrairement au NIHSS et à l’IMC.
Conclusion :
Les évènements lors du transfert sont rares et le plus souvent mineures. Les interventions réalisées ne nécessitent pas obligatoirement de prise en charge médicale. Un transfert para médicalisé permettrait un gain de temps, mais cette étude ne parvient pas à mettre en lumière des facteurs prédisposant qui permettrait d’adapter au mieux le mode de transport.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03395776
Contributor : Claire Leboeuf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 22, 2021 - 2:36:43 PM
Last modification on : Friday, November 5, 2021 - 4:09:55 AM

File

Ozanne_Marie er Roussel_Adrien...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03395776, version 1

Citation

Marie Ozanne, Adrien Roussel. Transport secondaire des accidents vasculaires cérébraux. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03395776⟩

Share

Metrics

Record views

9

Files downloads

1