Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Quel est l'apport de la réalisation d'échodoppler carotidien par le médecin généraliste dans le cadre du dépistage de sténose carotidienne

Résumé : La sténose carotidienne se définit par un rétrécissement de la lumière artérielle de la carotide par dépôt de plaques d’athérome. Il s’agit marqueur prédictif de la survenue d’événements cardiovasculaires (artériopathie des membres inférieurs, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébrale ou accident ischémique transitoire) indépendant des facteurs de risques classiques. Elle est fréquente dans la population générale de façon asymptomatique. L’objectif principal de l’étude est d’explorer l’utilisation de l’échographie carotidienne en médecine générale par le praticien formé à ce geste. Matériels et méthodes : il s’agit d’une étude qualitative réalisée par entretien individuel semi-dirigé avec recrutement réalisé selon un mode indirect, retranscription mot à mot des interviews et analyse thématique des verbatims jusqu’à saturation des données. Les médecins interrogés devaient pratiquer la médecine générale et proposer à leurs patients la réalisation d’échographie de dépistage des plaques carotidiennes. Résultats : sept médecins ont été interrogés. Ils réalisent un dépistage orienté en fonction de leur l’expérience personnelle ou en cas d’auscultation d’un souffle carotidien, dans le cadre de la prévention primaire et secondaire d’événements cardiovasculaires. La majorité des praticiens effectuent cet examen durant une consultation de suivi du patient avec un rythme de suivi en moyenne annuel. Les médecins interrogés décrivent l’échographie carotidienne comme un geste permettant le dépistage d’une population élargie sans délai dans le cadre de la médecine de premier recours. Ils la définissent également comme un outil pédagogique améliorant la relation médecin-malade ou permettant de mieux cibler les patients nécessitant un examen chez le médecin de second recours. Les principales difficultés rapportées sont d’ordre technique, liées à un manque d’expérience face à un geste parfois jugé chronophage et qui nécessite une formation difficilement accessible. Conclusion : l’échographie carotidienne par le médecin généraliste apparait comme un outil intéressant et plutôt simple à réaliser pour répondre à une problématique de dépistage et de prévention de pathologies cardiovasculaires. Plusieurs freins se posent à la généralisation de ce geste par les médecins généralistes qui considèrent son utilisation chronophage, nécessitant un investissement important et une formation complexe. L’augmentation de l’offre de formation à l’échographie et l’évaluation du temps de formation et de réalisation nécessaire à un geste de dépistage simplifié seraient des outils pertinents pour développer la pratique échographique en médecine générale.
Mots-clés : Dépistage
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03412007
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 2, 2021 - 5:06:18 PM
Last modification on : Saturday, November 6, 2021 - 3:21:36 AM

File

Maxime NISENMAN_Thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03412007, version 1

Collections

Citation

Maxime Nisenman. Quel est l'apport de la réalisation d'échodoppler carotidien par le médecin généraliste dans le cadre du dépistage de sténose carotidienne. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03412007⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

1