„Bäder bauen heißt Spitäler sparen“. Piscines et bains-douches publics de « Vienne la rouge » (1919-1934) comme éléments d’une politique urbaine d’hygiène sociale - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2021

„Bäder bauen heißt Spitäler sparen“. Piscines et bains-douches publics de « Vienne la rouge » (1919-1934) comme éléments d’une politique urbaine d’hygiène sociale

(1, 2)
1
2

Abstract

Entre 1919 et 1934, la ville de Vienne capitale de nouvelle République d'Autriche devient un laboratoire d'une politique urbaine sociale-démocrate. La ville est transformée rapidement par les diverses constructions d'infrastructures qui deviennent un exemple en la matière. Les sociaux-démocrates veulent participer à l'avènement d'une « Vienne nouvelle ». Outre le logement social, les chantiers urbains concernent alors toutes les infrastructures - sanitaires, sportives, éducatives, de loisirs - susceptibles d'améliorer la qualité de vie des classes populaires, parmi lesquelles de nombreux établissements de bains municipaux. L'étude de ces établissements de bains, ainsi que leurs usages sociaux et politiques vise donc ici à comprendre la place de ces infrastructures dans le contexte spécifique d'une politique urbaine sociale-démocrate. La perspective hygiéniste de l'action publique et de la construction urbain nous intéresse dans ce mémoire.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_LEROY_Bäder bauen heißt Spitäler sparen.pdf (10.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03416702 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03416702 , version 1

Cite

Madeleine Leroy. „Bäder bauen heißt Spitäler sparen“. Piscines et bains-douches publics de « Vienne la rouge » (1919-1934) comme éléments d’une politique urbaine d’hygiène sociale. Histoire. 2021. ⟨dumas-03416702⟩
117 View
61 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More