Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Intérêt du Ki67 dans les tumeurs carcinoïdes typiques et atypiques en pathologie pulmonaire

Résumé : Introduction : les tumeurs neuroendocrines carcinoïdes typiques (CT) et atypiques (CA) en pathologie pulmonaire sont des tumeurs bien différenciées de bas grade. Des métastases peuvent survenir des années après leurs diagnostiques et les critères histopronostiques de de survie manquent. En pathologie digestive, la classification des tumeurs neuroendocrines intègre le Ki67 qui apporte des précisions diagnostiques et pronostiques. Les recommandations actuelles préconisent de compter le Ki67 sur impression papier de la zone la plus marquée « hot-spot ». Les logiciels d’analyse d’image prennent une place de plus en plus importante en anatomopathologie et peuvent être une alternative prometteuse au comptage manuel. Notre objectif était d’évaluer l’intérêt pronostique et diagnostique du Ki67 ainsi que la pertinence des logiciels d’analyse d’image dans son évaluation. Matériel et Méthodes : nous avons analysés des CT et CA de 136 patients opérés entre janvier 2005 et septembre 2018 dans le service de chirurgie thoracique du Pr Thomas à l’hôpital Nord de Marseille. Les caractéristiques anatomo-cliniques et les données de survie ont été extraites des dossiers des patients. Le Ki67 a été réévalué par 6 méthodes : une méthode de comptage manuel et cinq méthodes d’analyse d’image dont quatre intégrant une intelligence artificielle (IA). Résultats : une valeur de Ki67 inférieur à 1,5 % permettait d’éliminer le diagnostic de CA. Un seuil de 4.5 % permettait de faire le diagnostic de CT/CA avec une sensibilité de 75.45% et une spécificité de 73.08%. Il ne semble donc pas pertinent de séparer les CT des CA en fonction seulement du Ki67. Les méthodes assistées par IA ont une valeur diagnostique similaire. Le Ki67 ne semble pas avoir de valeur pronostique indépendante sur la survie globale. Toutefois un Ki67 avoisinant 20% pourrait être associé à un plus fort risque de développer une métastase. Conclusion : l’intelligence artificielle produit des résultats équivalents aux pathologistes bien que plusieurs étapes restent à franchir avant une utilisation routinière. Le Ki67 pourrait apporter une aide au diagnostic entre CT et CA en utilisant une valeur seuil de 1.5% qui éliminerait le diagnostic de CA. L’intérêt pronostique du Ki67 reste compliqué à déterminer mais un Ki67 à 20% semblerait associé à un plus haut risque de présenter une métastase.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03428969
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 15, 2021 - 1:41:23 PM
Last modification on : Tuesday, December 7, 2021 - 3:31:49 AM

File

THESE LOIC FINALE_FUSIONNEE.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03428969, version 1

Collections

Citation

Loïc Juquel. Intérêt du Ki67 dans les tumeurs carcinoïdes typiques et atypiques en pathologie pulmonaire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03428969⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles