HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

D’une communauté territorialisée à un groupe spatialisé : étude des répercussions socio-spatiales et sanitaires de la migration internationale à Jerusalén (Équateur)

Résumé : Ce mémoire de géographie de la santé est le résultat de 5 mois de terrain dans le village andin équatorien de Jérusalén. Je me suis intéressée aux répercussions sanitaires, identitaires et territoriales du départ massif des jeunes hommes très majoritairement vers les États-Unis. Ce travail repose sur l’hypothèse centrale selon laquelle ce phénomène migratoire serait révélateurs de (nouvelles) fragilités dans cette communauté andine, et facteur d’une certaine forme de dépossession identitaire et territoriale influant sur l’état de santé de la population. Le départ massif des hommes, l’influence des modes de vie importés des États-Unis, et l’envoi de dollars bouleversent la vie des familles et de la communauté. Dans quelle mesure les pathologies, la perception de celles-ci et les parcours thérapeutiques des habitant.e.s de Jérusalén se sont modifiés par l’arrivée de nouvelles références culturelles et apports financiers ? Ce travail se base sur un corpus de données qualitatives variées. J’ai vécu dans le foyer d’une famille et ainsi partagé l’ensemble des moments intrafamiliaux et communautaires du village constituant autant de phases d’observation participative. J’ai aussi réalisé des entretiens auprès de villageois.e.s, mais aussi du personnel de la mairie et de l’école du village, des médecins du centre de santé, et enfin, un questionnaire socio sanitaire dans les écoles du village a été réalisé. Ce travail montre combien les adultes comme les enfants de ce village vivent dans un environnement émotionnel et social tendu, voire violent. Or, pour être supportable, la violence semble être peu à peu intégrée à la norme. Le phénomène migratoire effectivement une influence sur l’état de santé de la communauté villageoise (mal être physique et physique ; parcours thérapeutiques modifiés sous l’effet de l’amélioration des conditions de vie et des normes). Les habitant.e.s de Jérusalén apparaissent tiraillés entre enracinement et attrait de « l’ailleurs ». Enfin, l’analyse a permis de de rappeler que le phénomène migratoire n’engendre pas uniquement mal-être et violence sociale
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03441658
Contributor : Ssa Upn Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 22, 2021 - 5:48:16 PM
Last modification on : Thursday, April 7, 2022 - 4:30:57 PM

File

Mémoire Master 1 GAED TVS_EFa...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03441658, version 1

Citation

Emmanuelle Faure. D’une communauté territorialisée à un groupe spatialisé : étude des répercussions socio-spatiales et sanitaires de la migration internationale à Jerusalén (Équateur). Géographie. 2010. ⟨dumas-03441658⟩

Share

Metrics

Record views

9

Files downloads

2