HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le corps photographié : dans l'angle des lauréats du prix Kimura Ihei

Résumé : L’objet de ce mémoire consiste à explorer la façon dont les lauréats du prix de photographie japonaise contemporaine Kimura Ihei se réapproprient le médium de la photographie sous le prisme du corps, afin d’aborder des problématiques identitaires complexes et de bousculer les codes établis par leurs aînés. Notre ambition est de dresser un tableau des tendances principales qui se sont dégagées ces vingt dernières années. La corporéité y est explorée sous toutes ses formes, y compris au niveau de la dimension matérielle de la photographie, qui devient corps à part entière. Ce mémoire est divisé en trois parties, et se focalise sur huit artistes lauréats et leurs catalogues et expositions primées : Nagashima Yurie 長島有里枝 (1973), Sawada Tomoko 澤田 知子(1977), Takano Ryudai (1963), Shiga Lieko 志賀理江子 (1980), Tatsuki Masaru 田附勝 (1974), Mori Eiki 森栄喜 (1976), Hara Mikiko 原美樹子 (1967) et Katayama Mari Ryudai 片山真理 (1987). Deux entretiens exclusifs menés avec Katayama Mari et Takano viennent également enrichir le propos du mémoire. La première partie se focalise sur une tendance constante du XXIe siècle, celle de la forme de l’autoportrait, explorée afin d’interroger les normes établies de la photographie. Dans cette partie, on aborde la manière dont les codes de la photographie documentaire et réaliste se trouvent abandonnés au profit d’une photographie plus subjective. On cherche ensuite à mettre en lumière la pratique de l’autoportrait comme moyen de renverser les dynamiques de pouvoir en place, notamment entre le photographe et son modèle. La deuxième partie se concentre sur l’exploration de diverses identités de genre et de sexualité qu’ont permis ces vingt dernières années. La théorie du genre développée par Judith Butler y est abordée, ce qui permet ensuite d’explorer l’œuvre de Sawada Tomoko, où le genre, comme un costume, se fait interchangeable. Une brève histoire du genre dans le Japon moderne Ryudai permet ensuite d’aborder l’œuvre de Takano Ryūdai. La dimension politique d’un art qui se revendique comme LGBT est aussi évoquée ; permettant d’aborder la question du coming out et de l’invisibilité des personnes LGBT au Japon, ainsi que sa manifestation dans les compositions du photographe Mori Eiki. La troisième partie examine les scènes choisies pour fixer l’image du corps photographié, qu’il s’agisse de la chambre, de la ville ou encore de la nature. Le cadre de la chambre est abordé comme un lieu intime où l’on contemple le monde extérieur au travers de la fenêtre, tout en entamant une construction identitaire. La dimension corporelle de l’espace et du médium de la photographie y est explorée, pour faire de la chambre une scène où l’on projette l’image de soi, où l’on chorégraphie les angoisses qui peuvent nous animer. De la scène privée de la chambre nous passons à la scène publique de la ville, en voyageant dans l’œuvre de Hara Mikiko, qui reflète les problématiques postmodernes liées à l’occupation de l’espace et à la solitude dans le milieu urbain. La nature enfin se révèlera comme un cadre ultime, une scène vivante témoignant des bouleversements de l’environnement liés à la catastrophe du 11 mars 2011 et à la crise écologique qui s’étend, via l’œuvre de Katayama Mari et de Tatsuki Masaru. Ainsi l’examen des variations de l’autoportrait, du genre et de la scène se conjuguent pour évoquer la manière dont les codes de la photographie se trouvent interrogés, voire retournés, lorsqu’il s’agit, pour les lauréats du prix Kimura Ihei de ces vingt dernières années, de donner à voir un moi en quête d’image(s).
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03454858
Contributor : Paris Diderot Ufr Lcao Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 29, 2021 - 1:55:59 PM
Last modification on : Thursday, May 5, 2022 - 3:11:43 AM

File

M2Japonais_FISCHER-BARNICOL_Lo...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03454858, version 1

Collections

Citation

Lou-Naëma Fischer-Barnicol. Le corps photographié : dans l'angle des lauréats du prix Kimura Ihei. Art et histoire de l'art. 2021. ⟨dumas-03454858⟩

Share

Metrics

Record views

0

Files downloads

0