Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Comparaison des biopsies ciblées, systématiques et combinées dans le dépistage du cancer de prostate en cas de lésion suspecte à l'IRM

Résumé : INTRODUCTION Les biopsies ciblées sont désormais recommandées en première intention en cas de lésion suspecte de cancer de prostate (CaP) à l’IRM. Devant la sensibilité élevée de l’IRM pour la détection de CaP cliniquement significatif (csCaP), l’intérêt des biopsies systématiques est actuellement remis en cause. L’objectif de notre étude est de comparer sur une même cohorte de patients avec IRM pré-biopsie pathologique, la performance des biopsies systématiques, ciblées et combinées pour la détection de CaP de score ISUP ≥ 2. MATÉRIELS ET MÉTHODES Dans cette étude rétrospective réalisée au CHU de Clermont-Ferrand, France, nous avons inclus les patients venant pour première série de biopsies prostatiques devant une anomalie du PSA et/ou du toucher rectal, et dont l’IRM retrouvait au préalable au moins une lésion PI-RADS ≥ 3. Tous les patients ont bénéficié de 12 biopsies systématiques, combinées à au moins 2 biopsies par lésion cible, à l’aide du système de fusion IRM/échographie 3D Urostation® (Koelis). Le critère de jugement principal était le taux de détection de CaP cliniquement significatif (csCaP) défini par la présence d’au moins une biopsie de score de l’International Society of Urological Pathology (ISUP) ≥ 2, en comparant trois stratégies différentes : biopsies ciblées, systématiques, et combinées. Les critères de jugement secondaires étaient le taux de détection global de CaP et le taux de détection de cancer de prostate non cliniquement significatif (ncsCaP) défini par la présence d’un score ISUP 1. RÉSULTATS Deux cent trente-quatre patients ont été analysés. Les biopsies combinées permettaient un meilleur taux de détection de csCaP (59.4%) comparativement aux biopsies systématiques (55.6%, p=0.003) et aux biopsies ciblées seules (44.4%, p<0.001). Il en est de même pour le taux global de CaP avec 65.4% pour les biopsies combinées versus 61.1% pour les biopsies systématiques (p=0.002) et 49.1% pour les biopsies ciblées (p<0.001). Les taux de détection de ncsCaP étaient proches (6% vs 5.6% vs 4.7% pour les biopsies combinées, systématiques et ciblées respectivement). Pour les biopsies ciblées comme systématiques, le taux de détection de CaP augmente parallèlement avec le score PI-RADS. Les biopsies ciblées ont retrouvé 10 (4.3%) CaP non diagnostiqués par les biopsies systématiques dont 6 (2.6%) csCaP, et un score ISUP « upgradé » pour 17 (5.3%) patients. Les biopsies systématiques ont retrouvé 38 (16.2%) CaP non diagnostiqués par les biopsies ciblées dont 33 (14.1%) csCaP, et ont permis un score ISUP « upgradé » pour 19 (8.2%) patients. CONCLUSION Dans notre étude, les biopsies combinées offrent le meilleur taux de détection de csCaP. L’intérêt des biopsies ciblées n’est aujourd’hui plus à prouver, mais le maintien des biopsies systématiques semble fondamental pour ne pas méconnaitre certains csCaP et pour évaluer au mieux la maladie avant toute décision de traitement.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03462107
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 1, 2021 - 4:17:41 PM
Last modification on : Thursday, December 2, 2021 - 3:49:59 AM

File

Thèse GANDER Julien.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03462107, version 1

Collections

Citation

Julien Gander. Comparaison des biopsies ciblées, systématiques et combinées dans le dépistage du cancer de prostate en cas de lésion suspecte à l'IRM. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03462107⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles