HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les symptômes dépressifs présentés en phase aiguë d’une infection à la COVID-19 sont-ils des indices précoces d’un COVID-long : une étude rétrospective

Résumé : Introduction : la COVID-19 est une maladie infectieuse ayant des conséquences à long terme importantes. Le COVID-long est défini comme la persistance d’au moins un symptôme plus de 12 semaines après l’infection aigüe à Sars-CoV-2. Nous ne disposons à l’heure actuelle d’aucun outil prédictif de l’apparition de cette phase retardée de la maladie. Nous savons que les symptômes neurocognitifs présentés par les patients atteints de COVID-long se manifestent par des hypométabolismes de certaines zones cérébrales au PET-scanner. Il y a des similitudes entre ces zones et celles qui sont touchées dans certains épisodes dépressifs. Nous formulons l’hypothèse suivante : les symptômes dépressifs présentés en phase aiguë d’une infection à la COVID-19 sont-ils des indices précoces d’un COVID-long ? Matériel et méthode : il s’agit d’une étude de cohorte rétrospective monocentrique effectuée chez des patients hospitalisés entre le 13 octobre 2020 et le 15 avril 2021 à l’IHU Méditerranée. Au total, 89 patients ont été inclus. Nous avons divisé cette cohorte en 2 groupes en fonction de la présence d’un COVID-long. Nous avons analysé de manière rétrospective le niveau de dépression dans chacun des groupes. Ce dernier a été mesuré avec l’échelle PHQ-9. Résultats : après analyses de nos données, les 2 groupes étaient en tout point comparables. Nos résultats montrent une différence significative sur le niveau de dépression mesuré en phase aigüe de l’infection entre les 2 groupes en analyse univariée. Cette différence reste significative en analyse multivariée incluant de potentiels facteurs de confusion. Conclusion : ces résultats s’inscrivent dans la lignée de nombreux travaux sur le sujet et nécessitent une confirmation par la réalisation d’une étude à plus grande échelle. Il est important de dépister les symptômes dépressifs qui peuvent être présentés en phase aiguë d’une infection à la COVID-19 afin de proposer une prise en charge et un suivi adapté aux patients.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03470863
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 8, 2021 - 3:21:26 PM
Last modification on : Friday, December 17, 2021 - 3:29:39 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, March 9, 2022 - 6:53:34 PM

File

Thèse Final PDF.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03470863, version 1

Collections

Citation

Théo Marrazzo. Les symptômes dépressifs présentés en phase aiguë d’une infection à la COVID-19 sont-ils des indices précoces d’un COVID-long : une étude rétrospective. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03470863⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

5