Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude rétrospective continue monocentrique : intérêt de la radiothérapie focale en cas de progression oligo-métastatique chez des patients pris en charge par immunothérapie en 2ème ligne pour un cancer bronchique non à petite cellule stade IV

Résumé : Objectif : Le pronostic des cancers bronchique non à petites cellules (CBNPC) s’est beaucoup amélioré depuis l’émergence de l’immunothérapie. Cependant, les résistances secondaires à l’immunothérapie et notamment les oligoprogressions sont fréquentes. À la suite d’une radiothérapie, l'expression de PD-L1 par les cellules tumorales est régulée à la hausse. Ainsi des stratégies de traitement local en association à l’immunothérapie sont à l’étude devant un potentiel effet synergique. La SSP médiane sous immunothérapie en 2ème ligne obtenue dans les études princeps est de 3,5 mois pour le nivolumab (avec un taux de SSP à 1 an de 21%) et de 4 mois pour le pembrolizumab. Le but de notre étude était d’évaluer l’impact sur la survie sans progression de l’association d’une radiothérapie focale à l’immunothérapie en situation d’oligoprogression métastatique. Méthodes : Nous avons établi une cohorte rétrospective continue monocentrique de patients identifiés à partir du logiciel chimiothérapie du CHU de Clermont-Ferrand entre 2015 et 2019 comprenant 29 patients. Il s’agit de patients suivis pour un CBNPC de stade IV sous nivolumab en 2ème ligne qui ont bénéficié d’une radiothérapie focale en lien avec une progression oligo-métastatique suivie d’une poursuite de cette même immunothérapie. Nous avions à notre disposition une cohorte comparable comprenant 44 patients sous nivolumab seul traités également au CHU de Clermont-Ferrand, constituant la cohorte contrôle. Le critère de jugement principal est la survie sans progression obtenue à la suite de la radiothérapie focale. Les critères de jugement secondaire sont la survie sans progression durant la 1ère ligne de traitement, durant le traitement par immunothérapie que ce soit en l’absence ou en présence de radiothérapie, la survie globale et la tolérance. Résultats : La SSP médiane à la suite de radiothérapie focale (PSF3) est de 7 mois, IC 95% [4,01 à 12,9] avec un taux de SSP à 6 mois 51 %, IC 95% [0,31 à 0,67]. La SSP médiane sous nivolumab (PFS 2 + 3) est de 15,04 mois, IC 95% [8,64 à 27,13]. Elle est de 2,4 mois, IC 95% [1,8 à 16,5] en l’absence de radiothérapie avec une différence statistiquement significative, HR 1,8, IC 95% [1,03 à 3,03] ; p= 0,037. La survie globale médiane est de 34,3 mois, IC 95% [27,9 à NA] en présence de radiothérapie et de 21,9 mois, IC 95% [12,2 à NA] en l’absence de radiothérapie avec une différence non statistiquement significative, HR 1,55, IC 95% [0,81à 2,9] ; p= 0,2. Il n’existait pas d’augmentation des toxicités en présence de radiothérapie. Conclusion : Notre étude a montré que l’association du nivolumab en 2ème ligne de manière concomitante à la radiothérapie focale serait un facteur de bon pronostic pour les CBNPC de stade IV en progression oligo-métastatique. Notre étude suggère également un avantage en termes de survie globale lorsqu’il s’agit d’une radiothérapie stéréotaxique. De nombreuses études de phase I et II sont en accord avec nos résultats mais ceux-ci méritent d’être confirmés par des études de phase III. C’est le cas de l’essai NIRVANA LUNG.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03523437
Contributor : Santé UCA Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, January 12, 2022 - 4:33:08 PM
Last modification on : Saturday, January 15, 2022 - 3:44:51 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 13, 2022 - 11:25:12 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-10-11

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03523437, version 1

Collections

Citation

Anaïs Gage. Étude rétrospective continue monocentrique : intérêt de la radiothérapie focale en cas de progression oligo-métastatique chez des patients pris en charge par immunothérapie en 2ème ligne pour un cancer bronchique non à petite cellule stade IV. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03523437⟩

Share

Metrics

Record views

30