HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le musée comme marque : le statut du public en question. Le cas de la Maison Européenne de la Photographie pour la saison 2019-2020

Résumé : Affaiblies par le désengagement de l'État et soumises à la concurrence des industries culturelles, les institutions culturelles modifient leur fonctionnement pour continuer d'exister. Les enjeux financiers, numériques et sociaux auxquels elles font face les poussent à adopter de nouveaux outils issus du domaine marchand : elles entrent dans un processus de mise en marque. Si elle permet aux institutions culturelles de développer un discours cohérent et d'attirer un nouveau public, la mise en marque peut néanmoins les conduire vers des logiques de profitabilité, à première vue éloignée de leur mission d'intérêt général.
Afin de contribuer à la médiation des œuvres et servir la mission des institutions culturelles, le processus de mise en marque doit être pensé de manière à faire cohabiter à la fois les objectifs de communication et les objectifs de médiation. Par ailleurs, la mise en marque modifie les outils de médiation culturelle et bouleverse la relation du public à l'institution. Entre publicité et médiation, les frontières se resserrent et brouillent l'horizon d'attente du public.
À travers l'étude du cas de la MEP, nous observons que l'exposition, tout comme la publicité, se dissimule. Nous assistons à un phénomène de dépublicitarisation qui se double d'un processus que nous nommerons démuséification. Les œuvres tendent à s'éloigner de ce qui les sacralise, les muséifie pour osciller vers un objet non identifié à la frontière entre publicité et médiation. La relation du public à l'institution se voit perturbée ainsi que son statut.
De plus, la crise de la COVID-19 survenue au début de l'année 2020 marqua un tournant dans le fonctionnement et la relation des institutions culturelles à leur public, les obligeant à passer du réel au virtuel et les privant de leurs visiteurs. Ce passage sans transition au tout numérique permit aux établissements d'assurer la continuité culturelle et de maintenir un lien avec leur public.
Toutefois, sur internet, le public n'est plus visiteur mais usager destiné à interagir avec les œuvres. L'évolution soudaine du statut du public fait naître une forte injonction à la participation, allant jusqu'à placer l'usager au statut d'artiste. Afin d’assurer une médiation efficace et de garder un lien actif avec ses visiteurs, l’institution doit tenir compte de l’évolution de leur statut.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03608983
Contributor : Clara Musy Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, March 15, 2022 - 11:41:07 AM
Last modification on : Sunday, March 20, 2022 - 3:27:47 AM

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03608983, version 1

Citation

Coralie Chauvin. Le musée comme marque : le statut du public en question. Le cas de la Maison Européenne de la Photographie pour la saison 2019-2020. Sciences de l'information et de la communication. 2020. ⟨dumas-03608983⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

17