HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Caractéristiques et facteurs de risque de sévérité de COVID-19 au sein de la cohorte des patients hospitalisés en Corse du sud entre février 2020 et février 2021

Résumé : La France fait partie des 10 pays les plus impactés par la pandémie COVID-19 avec une disparité régionale. La Corse a été précocement touchée durant la première vague. Les évacuations sanitaires des patients vers les hôpitaux de Marseille ont été précocement indispensables face à la saturation des hôpitaux insulaires. Nos objectifs étaient de : (i) décrire les caractéristiques des patients hospitalisés au CH Notre Dame de la Miséricorde (CHNDM) d’Ajaccio durant les premières vagues de covid-19; (ii) évaluer les facteurs de risques associés aux formes sévères et à la mortalité. Matériels et méthodes : c’était une étude de cohorte rétrospective incluant les patients hospitalisés pour le COVID-19 entre le 26 février 2020 et le 26 février 2021 au CHNDM. Les données d’analyse ont été extraites du dossier médical informatisé. La variable dépendante principale était la survenue d’une forme grave (sévère ou décès). Les délais entre le diagnostic et la survenue de forme grave ont été estimés à l’aide des courbes de Kaplan Meier. Le modèle de Cox a permis d’estimer leurs risques relatifs (RR) et leurs intervalles de confiance à 95% (IC 95%). Résultats : au total, ont été inclus 255 patients d’âge médian de 83 ans [IQR: 69-94] avec un sexe ratio masculin de 1.2. La majorité (51.4%) était porteuse d’au moins 2 comorbidités. Il a été observé une faible prévalence de l’obésité (18%). La durée médiane de séjour était de 14 jours [IQR: 8-24]. Le taux d’incidence des formes sévères était de 26%. Les formes sévères étaient observées au bout 12 jours [IC 95% :11-14] après le diagnostic. Étaient indépendamment associés à une admission en USI, une détresse respiratoire (RR=3.1 [IC95%: 1.7-5.6]), un syndrome inflammatoire élevé avec CRP>100 (RR=2.1 [IC95%: 1.2-3.4] ou une hypoxie (saturation en oxygène<90%) (RR=2.0 [IC95%: 1.1-3.2]. La durée médiane de séjour en USI était de 24 jours [IQR : 12-33]. La durée de survie était de 30 jours [IC95%: 27-33] pour les patients admis en USI contre 15 jours [IC95% : 13-17] en UCC. Le taux de mortalité pour la cohorte était de 25.5%. Le délai médian de survenue de décès était de 17 jours [IC95%:15-21]. Les facteurs indépendamment associés au décès à l’admission étaient un âge> 80 ans (RR=4,3; IC95%:1,7–10,6), un nombre de comorbidités>2 (RR=2,8; IC95%:1,2-7,0), une cachexie (RR= 2,7; IC95%:1,5-5,0), une hypoxie (RR=2,5; IC95%:1,4 -4,4), le sexe masculin (RR: 1.9; IC95%: 1,1-3.3) et un syndrome inflammatoire élevé (RR= 1.7; IC95%:1,0-2.9). Conclusion : le grand âge, les comorbidités et le sexe masculin sont des facteurs de risque élevés de mortalité et non modifiables. En revanche la prise en charge précoce de l’hypoxie (oxygénothérapie) ainsi que celle du syndrome inflammatoire (corticothérapie) étaient susceptibles d’améliorer le pronostic des malades hospitalisés pour covid-19.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03614805
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, March 21, 2022 - 10:29:37 AM
Last modification on : Tuesday, March 22, 2022 - 3:27:46 AM

File

THESE GOMES 11-03-22 V FINALE....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03614805, version 1

Collections

Citation

Tony Gomes. Caractéristiques et facteurs de risque de sévérité de COVID-19 au sein de la cohorte des patients hospitalisés en Corse du sud entre février 2020 et février 2021. Sciences du Vivant [q-bio]. 2022. ⟨dumas-03614805⟩

Share

Metrics

Record views

44

Files downloads

9