HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Phénotypage du composant C3 du complément : relations entre le polymorphisme et certaines activités biologiques

Résumé : Le composant C3 du complément humain présente un polymorphisme génétique à transmission autosomale codominante. Des variations dans la mobilité en électrophorèse sur gel d'agarose à haut voltage conduisent à observer trois types de C3 : S, F et FS dont les fréquences sont respectivement de 64 %, 6 % et 29 %. A côté de ces trois types les plus couramment retrouvés existe un nombre important de variants. Après mise au point d’une technique de typage de C3 par électrophorèse sur gel d'agarose à haut voltage, le fractionnement de C3 est étudié afin de mettre en évidence une différence fonctionnelle entre les deux types F et S qui pourrait expliquer la prédisposition des individus de type F à développer certaines maladies comme la maladie de Berger ou l'arthrite rhumatoïde. Des plasmas C3S et C3FS sont incubés avec de la trypsine et la coupure de C3 est ensuite étudiée par électrophorèse sur gel d'agarose à haut voltage suivie d'immunofixation. Les résultats obtenus sont difficiles à interpréter en raison des nombreuses protéases sériques concurrentes de la trypsine entraînant une reproductibilité médiocre. Pour se libérer de l'action des protéases sériques, des plasmas C3S et C3 F sont incubés avec une C3 convertase élaborée en prenant comme support des globules rouges de mouton sensibilisés. L'étude du fractionnement de C3 s'effectue en immunoélectrophorèse bidimensionnelle. On observe une coupure plus rapide et en quantité plus importante de la forme F par rapport à la forme S. D'autre part, il existe également une variation dans les quantités de C3 natif et coupé subsistant dans le surnageant qui laisse supposer que C3F se fixe préférentiellement à C3S sur les hématies sensibilisées. Ceci peut s'expliquer par la variation d'un acide aminé de charge différente existant entre les deux formes de C3. La différence fonctionnelle entre les formes F et S de C3 se situe donc en partie au niveau de la vitesse de fragmentation et de la quantité de C3 coupé mais également au niveau de la fixation de C3b à l'accepteur.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03664567
Contributor : Jean-Hugues Morneau Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, May 11, 2022 - 10:11:00 AM
Last modification on : Thursday, May 12, 2022 - 3:18:11 AM

File

1991GRE17014_grobon_lasjaunias...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03664567, version 1

Citation

Véronique Lasjaunias Grobon. Phénotypage du composant C3 du complément : relations entre le polymorphisme et certaines activités biologiques. Médecine humaine et pathologie. 1991. ⟨dumas-03664567⟩

Share

Metrics

Record views

0

Files downloads

0