Experiencias, testimonios, representaciones. Las mujeres españolas exiliadas en Finistère en 1937 y en 1939 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Experiencias, testimonios, representaciones. Las mujeres españolas exiliadas en Finistère en 1937 y en 1939

Abstract

What do the archives and the testimonies of Spanish women refugees reveal about the conditions of reception and life in Finistère during the Spanish war? What differences can we highlight between the wave of 1937 and that of 1939 ? It is precisely the objective of the memory : through the female testimony to highlight new visions and experiences of the Spanish exile in Finistère in 1937 or in 1939 to escape the threat of the conflicts in Spain. Indeed, the Spanish refugees in France during or at the end of the Spanish war were numerous. We can distinguish two waves of exile : one in 1937 and the other in 1939. The second of the two is considered to be the most important, the most definitive, known as « La Retirada » (The Retreat). Between these two waves, among these thousands of refugees, thousands of women spent only a few months in Finistère, while others stayed for many years, even all their lives. We will be interested in their experiences in the lands of Finistère as exiled Spanish women, through testimonies and documents of the time that demonstrate their living conditions during their exile.
Que révèlent les archives et les témoignages des réfugiées espagnoles sur les conditions d'accueil et de vie dans le Finistère pendant la guerre d'Espagne ? Quelles différences peut-on mettre en évidence entre la vague de 1937 et celle de 1939 ? C'est précisément l'objectif de ce mémoire : à travers des témoignages féminins, mettre en lumière de nouvelles visions et expériences de l'exil espagnol dans le Finistère en 1937 ou en 1939 pour échapper à la menace des conflits en Espagne. En effet, de nombreux réfugiés espagnols arrivèrent en France pendant ou à la fin de la guerre d'Espagne. On peut notamment distinguer deux vagues d'exil : l'une en 1937 et l'autre en 1939. La seconde est considérée comme la plus importante, la plus définitive, connue sous le nom de « La Retirada » (le retrait). Durant ces deux vagues, parmi ces milliers de réfugiés, des milliers de femmes qui n’ont passé que quelques mois dans le Finistère, tandis que d'autres y sont restées de nombreuses années, voire toute leur vie. Nous nous intéresserons à leurs expériences dans le Finistère en tant que femmes espagnoles exilées, à travers des témoignages et des documents de l'époque qui montrent leurs conditions de vie pendant leur exil.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire-2022-Tile-BOUVIER_Charline.pdf (1.16 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03859640 , version 1 (01-12-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03859640 , version 1

Cite

Charline Bouvier. Experiencias, testimonios, representaciones. Las mujeres españolas exiliadas en Finistère en 1937 y en 1939. Humanities and Social Sciences. 2022. ⟨dumas-03859640⟩
60 View
72 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More