ACHALAGLIE: analysis of the oesophageal muscle in achalasia from biopsies obtained during per-oral endoscopic myotomy (POEM) : a feasibility and safety study - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2022

ACHALAGLIE: analysis of the oesophageal muscle in achalasia from biopsies obtained during per-oral endoscopic myotomy (POEM) : a feasibility and safety study

ACHALAGLIE : étude de la musculeuse œsophagienne dans l'achalasie à partir de biopsies réalisées au cours d'une myotomie per-oral endoscopique (POEM) : étude de faisabilité et de sécurité.

Abstract

Background: The pathophysiology of oesophageal achalasia remains poorly understood, as the amount of histological material available for fundamental research is low. Since the advent of peroral endoscopic myotomy (POEM), the muscularis has become accessible to biopsy and thus to new options for exploring this pathology. The aim of this study was to evaluate the feasibility and safety of muscularis and mucosal biopsies performed during POEM in patients with achalasia. Secondary objectives were to evaluate the efficacy and safety of the treatment, the quality of life of the patients after the procedure, and to perform a first histological analysis. Methods: Patients were included at Nantes University Hospital from November 2019 to November 2021. They had to be naïve to any surgical or endoscopic treatment of their achalasia. 6 mucosal biopsies and 9 muscle biopsies were performed per procedure. All technical data of the procedure were recorded prospectively. Any complications were recorded. Patients were reassessed clinically at least one year after POEM. SF36 scores were re-evaluated between 9 and 12 months after the operation. Results: 28 patients were included. Biopsy analysis was possible in 97% of cases. 9 patients (32%) presented intra or post-procedural adverse events of which only 1 was severe (4%), requiring a new intervention for oesophageal prosthesis. These events were not related to the performance of the biopsies. The clinical success rate at more than one year after the procedure was 83.3% (20/24). We found significant improvement in the majority of the SF36 questionnaire items 9 to 12 months after POEM. Fibrosis was found in 15% of mucosal locations and 33% of muscle biopsies. An eosinophilic infiltrate was found in only one patient (1%). Most muscle biopsies showed no visible abnormalities. Conclusion: This study shows that it is possible to take a large sample of muscle biopsies with a paediatric forceps during POEM in treatment-naive patients with achalasia, without increasing the risk of the procedure, and without impacting on its effectiveness.
Introduction : La physiopathologie de l'achalasie de l'œsophage reste mal connue, la quantité de matériel histologique disponible pour la recherche fondamentale étant faible. Depuis l'avènement de la myotomie per-oral endoscopique (POEM), la musculeuse est devenue accessible à la biopsie et donc à de nouvelles possibilités d'exploration de cette pathologie. Le but de cette étude était d'évaluer la faisabilité et la sécurité des biopsies de la musculeuse et de la muqueuse œsophagienne réalisées pendant une POEM chez des patients atteints d'achalasie. Les objectifs secondaires étaient d'évaluer l'efficacité et la sécurité du traitement, la qualité de vie des patients après la procédure, et de réaliser une première analyse histologique. Matériels et méthodes : Les patients ont été inclus au CHU de Nantes de Novembre 2019 à Novembre 2021. Ils devaient être naïfs de tout traitement chirurgical ou endoscopique de leur achalasie. 6 biopsies muqueuses et 9 biopsies musculeuses ont été réalisées par procédure. Toutes les données techniques de la procédure ont été relevées prospectivement. Les complications éventuelles ont été relevées. Les patients ont été réévalués cliniquement au moins un an après la POEM et les scores SF36 entre 9 et 12 mois après l'opération. Résultats : 28 patients ont été inclus. L'analyse des biopsies a été possible dans 97% des cas. 9 patients (32%) ont présenté des événements indésirables per ou post-procédure dont 1 seul sévère (4%), nécessitant une nouvelle intervention pour pose de prothèse œsophagienne. Ces événements n'étaient pas liés à la réalisation des biopsies. Le taux de succès clinique à plus d'un an de l'intervention était de 83.3% (20/24). Nous avons constaté une amélioration significative de la majorité des items du questionnaire SF36 9 à 12 mois après la POEM. De la fibrose a été mise en évidence dans 15 % des localisations muqueuses, et 33 % des biopsies musculaires. Un infiltrat éosinophile a été trouvé chez un seul patient (1%). La plupart des biopsies musculaires ne présentaient aucune anomalie visible. Conclusion : Cette étude montre qu'il est possible de prélever un grand nombre de biopsies musculaires pendant la POEM chez des patients naïfs de traitement atteints d'achalasie, sans augmenter le risque de la procédure, et sans impact sur son efficacité.
Fichier principal
Vignette du fichier
AndraultMED22.pdf (1000.04 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03882396 , version 1 (22-03-2023)

Identifiers

Cite

Samuel Andrault. ACHALAGLIE: analysis of the oesophageal muscle in achalasia from biopsies obtained during per-oral endoscopic myotomy (POEM) : a feasibility and safety study. Human health and pathology. 2022. ⟨dumas-03882396⟩
25 View
26 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More