Confrontation radiologique au test d'infusion dans l'hydrocéphalie chronique de l'adulte idiopathique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Radiological confrontation with the lumbar infusion test in adults idiopathic chronic hydrocephalus

Confrontation radiologique au test d'infusion dans l'hydrocéphalie chronique de l'adulte idiopathique

Abstract

Introduction: The objective is to evaluate the utility of non-invasive diagnosis based on morphologic and phase-contrast flow magnetic resonance imaging (MRI) parameters, compared to lumbar infusion test in adult's patients with suspected idiopathic chronic hydrocephalus (iCH). Materials and methods: Between January 2020 and December 2021, at the University Hospital of Amiens, 40 adult's patients suspected of iCH underwent an MRI including flow sequences and a lumbar infusion test with monitoring of CSF pressure in order to calculate the resistance to outflow (Rout) of cerebrospinal fluid (CSF), a predictive indicator of the potential success of ventricular shunt surgery. Morphological MRI sequences were retrospectively analyzed to determine the DESH score by evaluating the Evans index, callosal angle, compression of the convexity and midline subarachnoid spaces, sylvian fissures dilation and focal sulcal dilation. The flow parameters studied were: the aqueductal stroke volume (SVa), the cervical stroke volume in C2-C3 (SV C2-C3), the intra and extra-cranial vascular stroke volumes and the intra and extra-cranial vascular and CSF stroke volumes. The results were compared between 2 groups of patients divided according to the Rout value (in mmHg/ml/min): 15 patients potentially non-responsive to the shunt (when Rout < 12) and 25 patients potentially responding to the shunt (when Rout > 12). Results: In potentially responder patients, the DESH score was significantly increased (p<0.001) with the presence more frequently of severe compression of the subarachnoid spaces at high convexity and midline area. Many focal sulcal dilatationswere also more frequent. Evans index, callosal angle, sylvian fissure dilation and flow parameters taken independently were not significantly different between the two groups. Conclusion: Our results indicate that DESH score is correlated with Rout. A high DESH score is an additional argument for the selection of patients potentially responsive to the shunt. An individual analysis of flow parameters does not seem to contribute to the diagnosis of iCH.
Introduction : l'objectif est d'évaluer l'utilité du diagnostic non invasif basé sur des paramètres d'imagerie par résonance magnétique (IRM) morphologique et de flux en contraste de phase, comparativement au test d'infusion chez des patients suspects d'hydrocéphalie chronique de l'adulte idiopathique (HCAi). Matériels et méthodes : entre janvier 2020 et décembre 2021, au CHU d'Amiens, 40 patients suspects d'HCAi ont bénéficié d'une IRM incluant des séquences de flux et d'un test d'infusion lombaire avec monitoring de la pression du LCS afin de calculer la résistance à l'écoulement (Rout) du liquide cérébro-spinal (LCS), indicateur prédictif de la réussite potentielle d'une chirurgie par shunt ventriculaire. Les séquences morphologiques d'IRM ont été analysées de manière rétrospective afin de déterminer le score DESH en évaluant l'index d'Evans, l'angle calleux, la compression des espaces sous-arachnoïdiens de la convexité et de la ligne médiane, la dilatation des fissures sylviennes et la dilatation sulcale focale. Les paramètres de flux étudiés étaient : le stroke volume de l'aqueduc (SVa), le stroke volume cervical en C2-C3 (SVC2-C3), les stroke volumes vasculaires intra et extra-crâniens et les stroke volumes vasculaires et du LCS intra et extra-crâniens. Les résultats ont été comparés entre 2 groupes de patients répartis en fonction de la valeur du Rout (en mmHg/ml/min) : 15 patients potentiellement non répondeurs au shunt (lorsque Rout < 12) et 25 patients potentiellement répondeurs au shunt (lorsque Rout > 12). Résultats : chez les patients potentiellement répondeurs, le score DESH était significativement augmenté (p < 0,001) avec la présence plus fréquente d'une compression sévère des espaces sous-arachnoïdiens de la convexité et de la ligne médiane. Des dilatations sulcales focales nombreuses étaient également plus fréquentes. L'index d'Evans, l'angle calleux, la dilatation des fissures sylviennes et les paramètres de flux pris indépendamment n'étaient pas significativement différents entre les deux groupes. Conclusion : nos résultats indiquent que le score DESH est corrélé au Rout. Un score DESH élevé est un argument complémentaire pour la sélection des patients potentiellement répondeurs au shunt. Une analyse individuelle des paramètres de flux ne semble pas être contributive au diagnostic d'HCAi.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022AMIEM_DJI'ALA_Deesse.pdf (6.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Licence : CC BY - Attribution

Dates and versions

dumas-04052359 , version 1 (03-04-2023)

Licence

Attribution

Identifiers

Cite

Déesse Dji'Ala. Confrontation radiologique au test d'infusion dans l'hydrocéphalie chronique de l'adulte idiopathique. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨dumas-04052359⟩
61 View
308 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More