The impact of Social Networks on students’ oral Fluency : The Case of Two Francophone Erasmus + students - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

The impact of Social Networks on students’ oral Fluency : The Case of Two Francophone Erasmus + students

L'impact des réseaux sociaux sur la fluidité orale des étudiants : le cas de deux étudiants Erasmus + francophones

Abstract

The purpose of the current study is to examine the role of non-linguistic factors in language development in a Study Abroad (SA) context. It investigates the nature of learners’ social networks and their impact on the L2 development by measuring their fluency. Ten interviews of two Francophone learners of English, who had one academic year in Ireland, were analysed. The aim is to highlight the importance of social contacts and how they can influence oral proficiency either positively or negatively. At the end, after analysing the interviews and two graphs about students’ language proficiency, both qualitative and quantitative results were obtained. These results show that having social contacts with people of the same nationality makes the SA experience less beneficial and students do not really improve their L2 oral fluency. On the contrary, students who socialise only with people of different nationalities, practise their L2 more, thus, they become more fluent.
L'objectif de la présente étude est d'examiner le rôle des facteurs non linguistiques dans le développement de la langue dans un contexte d'études à l'étranger. Elle étudie la nature des réseaux sociaux des apprenants et leur impact sur le développement de la L2 en mesurant leur fluidité. Dix entretiens de deux apprenants francophones de l'anglais, qui ont passé une année universitaire en Irlande, ont été analysés. L'objectif est de mettre en évidence l'importance des contacts sociaux et la manière dont ils peuvent influencer la compétence orale de manière positive ou négative. A la fin, après avoir analysé les entretiens et deux graphiques sur la compétence linguistique des étudiants, des résultats qualitatifs et quantitatifs ont été obtenus. Ces résultats montrent que le fait d'avoir des contacts sociaux avec des personnes de la même nationalité rend l'expérience d'étudier à l'étranger moins bénéfique et que les étudiants n'améliorent pas vraiment leur compétence orale en L2. En revanche, les étudiants qui n'ont de contacts sociaux qu'avec des personnes de nationalités différentes pratiquent davantage leur L2 et deviennent donc plus fluides.
Fichier principal
Vignette du fichier
UFR2_ Katia Makhlouf_2021_M1_7.pdf (1.07 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-04213849 , version 1 (21-09-2023)

Identifiers

Cite

Katia Makhlouf. The impact of Social Networks on students’ oral Fluency : The Case of Two Francophone Erasmus + students. Humanities and Social Sciences. 2021. ⟨dumas-04213849⟩
41 View
13 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More