Comportement et santé mentale : une étude transversale sur les relations entre les comportements et la santé mentale d'une population de travailleurs dans l'ère post-COVID - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2023

Comportement et santé mentale : une étude transversale sur les relations entre les comportements et la santé mentale d'une population de travailleurs dans l'ère post-COVID

Abstract

Objectif : décrire dans une population de salariés, la prévalence et la nature des troubles mentaux en fonction d’éléments de comportement observables en consultation de santé au travail. Matériel et méthode : nous avons réalisé une étude transversale observationnelle au sein d’un service de santé au travail interentreprises de Montpellier sur l’année 2022 avec un recueil systématique de données de santé (biométrie, niveau d’activité physique, consommations de substances, maladies mentales selon le DSM V) pour chaque salarié vu en visite de santé au travail avant d’être anonymisées. Résultats : 697 salariés ont été inclus dans notre étude. La population était principalement composée de femmes (60,11 %) et l’âge moyen était de 42,71 ans. Plus d’un quart des salariés (28,12 %) présentait un trouble anxiodépressif (TAD). Étaient associés à une augmentation du risque de TAD : le genre féminin (ORa = 2,62 [1,73 – 4,02]), l’absence de pratique d’AP régulière (ORa = 2,85 [1,72 ; 4,92]) et travailler en contact du public (ORa = 1,58 [1,04 – 2,45]). Il était observé chez les salariés présentant un TAD : des temps cumulés passés en consultation plus long (médiane à 48,3 minutes contre 30,6 minutes) et un nombre de consultations plus important. Dans notre population vue en consultation, selon si le salarié pratiquait régulièrement une AP, avait récemment arrêté une pratique régulière ou n’avait pas d’antécédent de pratique régulière d’AP, les pourcentages de TAD étaient respectivement de 12,20 %, 23,33 % et 37,07 %, les pourcentages de prescription médicale d’aménagement du poste de travail étaient respectivement de 18,9 %, 40,67 %, 32,8 %, et les pourcentages d’inaptitude médicale au poste de travail étaient respectivement de 1,83 %, 2,67 % et 7,73 %. Conclusion : du fait des conséquences sur la santé des salariés (maladies mentales), les ressources médicales (temps de consultation, nombre de consultations) et sur l’emploi (augmentation des préconisations voire déclaration d’inaptitude médicale au poste de travail), l’investigation de programmes de promotion de l’AP en milieu professionnel semble être un choix médico-économique judicieux. Une étude complémentaire multicentrique évaluant les coûts et les bénéfices de ces programmes pourrait conforter ces observations.
Fichier principal
Vignette du fichier
VERMOREL Vivian_thèse.pdf (4.08 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Licence : CC BY NC SA - Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Dates and versions

dumas-04244446 , version 1 (16-10-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-04244446 , version 1

Cite

Vivian Vermorel. Comportement et santé mentale : une étude transversale sur les relations entre les comportements et la santé mentale d'une population de travailleurs dans l'ère post-COVID. Médecine humaine et pathologie. 2023. ⟨dumas-04244446⟩
22 View
63 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More