Création d’un modèle de simulation pour l’apprentissage de la césarienne chez la vache - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2023

Creation of a procedural simulator to learn how to realise cesarean section on cows

Création d’un modèle de simulation pour l’apprentissage de la césarienne chez la vache

Abstract

Caesarean section is the most prevalent surgery in cows in France, most frequently accomplished during calving emergencies. The aim of this surgery is to save both cow and calf. It is pricey for breeders, because of the cost of the surgery itself, but also because of direct and undirect output losses. Moreover, professional liability of the veterinarians is often challenged when postoperative complications appear. Therefore, lots of young practitioners dread to do such a surgery alone when they start their career. Students wish to benefit from secure training. But caesarean section is little shown in French veterinary schools and students learn it during their externship with veteran veterinarians. Such a learning needs time to allow students to train and improve their gesture. Learning thanks to procedural simulation allows to counteract the lack of parturient cows in schools, by giving a supervised training to everybody. It is also important to improve animal welfare, by not training on living animals at first.
La césarienne est la chirurgie la plus réalisée chez les bovins en France, généralement dans le cadre d’urgences obstétricales. Son objectif est de sauver la vie de la vache et de son veau. Cet acte a alors un impact économique important pour les éleveurs, en raison du coût de la chirurgie, mais aussi des pertes de production directes et indirectes qui lui sont liées. En outre, il s’agit de l’un des actes impliquant le plus souvent la responsabilité civile professionnelle du vétérinaire, en cas de complications imputées à sa pratique. Les jeunes vétérinaires sont donc nombreux à redouter la réalisation de la chirurgie seuls en début d’exercice et souhaitent pouvoir bénéficier d’une formation sécurisante. Or cet acte est peu abordé dans les écoles vétérinaires et s’apprend essentiellement en stage, auprès de vétérinaires expérimentés. Cette formation demande du temps, et un accompagnement progressif pour offrir aux étudiants la possibilité de s’entraîner à des gestes de complexité croissante. La formation par la simulation procédurale vise donc à pallier le manque de cas présentés dans les écoles, en offrant une formation encadrée pour tous, et à répondre aux attentes sociétales en termes de bien-être animal, en évitant de s’entraîner la première fois sur des animaux vivants.
Fichier principal
Vignette du fichier
2023lyon063.pdf (5.04 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-04264862 , version 1 (08-01-2024)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-04264862 , version 1

Cite

Pauline Perrodin. Création d’un modèle de simulation pour l’apprentissage de la césarienne chez la vache. Sciences du Vivant [q-bio]. 2023. ⟨dumas-04264862⟩
14 View
9 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More