Développement d’hydrogels injectables autoréparants pour l’encapsulation de cellules souches mésenchymateuses en vue d’une thérapie cellulaire de l’arthrose - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2024

Développement d’hydrogels injectables autoréparants pour l’encapsulation de cellules souches mésenchymateuses en vue d’une thérapie cellulaire de l’arthrose

Abstract

L'arthrose est la maladie articulaire la plus répandue. L’injection intra-articulaire de CSM a émergé comme une stratégie prometteuse pour le traitement de l’arthrose, en exploitant la capacité des CSM à sécréter des facteurs anti-inflammatoires et immunomodulateurs. Malgré des résultats encourageants, l’injection IA de CSM a montré une diminution du nombre de cellules au sein de l’articulation, attribuée à la migration cellulaire en dehors du site d’injection et à une mortalité cellulaire lors de l’injection. Il est donc essentiel de développer des techniques d’encapsulation des CSM qui permettraient de les protéger pendant l’injection, de les maintenir vivantes à long terme au sein de l’articulation et de leur fournir un environnement 3D approprié. Depuis plusieurs années, des méthodes d’encapsulation de cellules dans des hydrogels ont été développées. La stratégie envisagée dans cette thèse repose sur la conception d’hydrogels à base d’esters de boronate, qui se caractérisent par leur capacité à former les liaisons dynamiques covalentes réversibles à pH neutre. Ces liaisons contribuent à maintenir la stabilité du réseau face aux contraintes mécaniques liées à l'articulation, assurant ainsi la présence prolongée des CSM dans la cavité articulaire. Cela vise à exploiter pleinement la capacité des CSM encapsulées à sécréter des facteurs thérapeutiques "à la demande", en réponse aux épisodes inflammatoires de l'arthrose, et à éviter ainsi des administrations multiples au patient. Cette thèse présente donc une nouvelle approche d’encapsulation de CSM dans des hydrogels autoréparants afin d'optimiser l'injection intra-articulaire chez les patients atteints d'arthrose.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse de pharmacie - Mathilde AMBROSINO.pdf (2.16 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-04521721 , version 1 (26-03-2024)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-04521721 , version 1

Cite

Mathilde Ambrosino. Développement d’hydrogels injectables autoréparants pour l’encapsulation de cellules souches mésenchymateuses en vue d’une thérapie cellulaire de l’arthrose. Sciences pharmaceutiques. 2024. ⟨dumas-04521721⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More