Spécificité et biologie d'Abrostola asclepiadis (Lep. Noctuidae), agent de biocontrôle potentiel contre les dompte-venins (Apocynaceae, Vincetoxicum spp.) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Spécificité et biologie d'Abrostola asclepiadis (Lep. Noctuidae), agent de biocontrôle potentiel contre les dompte-venins (Apocynaceae, Vincetoxicum spp.)

Marie-Eve Bayle
  • Function : Author

Abstract

Background: Swallow-worts (Vincetoxicum spp.) are invasive in North America, and cause increasing environmental and economical damages. At this point, no way to limit the invasion process does exist: the colonizing stock is very strong and little sensitive to chemical and mechanical control. A biological control program has started at the USDA-ARS in 2007. Several potential biocontrol agents have been listed and are progressively tested in EBCL. Abrostola asclepiadis (Lep. Noctuidae) is currently studied. Aim: Carry out specificity tests on a wide non-target species range, while working out experimentations dedicated to biological and behavioral observations of the insect. Main results: There are five larva instars which duration depends on external conditions (15 to 18 days on average on the lead tests). Head capsule width is a reliable criterion to distinguish larva instars (stage L1 : 0,50±0,02mm ; L2 : 0,76±0,03mm ; L3 : 1,20±0,03mm ; L4 : 1,79±0,04mm ; L5 : 2,55±0,08mm). No-choice tests showed that no larva achieved its development on another species than Vincetoxicum hirundinaria (host plant). They live on average 16,8 days on host plant (V. hirundinaria) against 2,2 days on non-target species. Conclusions and prospects: Abrostola asclepiadis keeps its biocontrol agent status. Unimplemented tests for lack of animal material are planned to complete this study in 2013.
Contexte : les dompte-venins (Vincetoxicum spp.) sont invasifs en Amérique du Nord, et causent des dégâts écologiques et économiques de plus en plus importants. Pour le moment, aucun moyen de juguler l'invasion n'existe : les souches colonisatrices sont très robustes et peu sensibles aux méthodes de lutte chimique et mécanique. Un programme de lutte biologique a donc été engagé par l'USDA-ARS en 2007. Plusieurs agents de biocontrôle potentiels ont été recensés et sont progressivement testés à l'EBCL. C'est actuellement la noctuelle Abrostola asclepiadis (Lep. Noctuidae) qui est à l'étude. Objectif : procéder à des tests de spécificité sur un large spectre d'espèces non-cibles, tout en élaborant en parallèle des expérimentations dédiées à l'observation de la biologie et du comportement de l'insecte. Résultats clés : il existe cinq stades larvaires dont la durée totale dépend des conditions extérieures (15 à 18 jours en moyenne). La taille de la capsule céphalique est un critère fiable pour distinguer les stades larvaires (stade L1 : 0,50±0,02mm ; L2 : 0,76±0,03mm ; L3 : 1,20±0,03mm ; L4 : 1,79±0,04mm ; L5 : 2,55±0,08mm). Les tests de non-choix alimentaire montrent qu'aucune larve n'accomplit son développement sur une autre espèce que Vincetoxicum hirundinaria (son hôte). Elles vivent en moyenne 16,8j sur l'hôte contre 2,2j sur les espèces non-cibles. Conclusions et perspectives : Abrostola asclepiadis valide son statut d'agent potentiel de biocontrôle. Des tests non réalisés faute de matériel animal sont prévus pour compléter cette étude en 2013.
Fichier principal
Vignette du fichier
Marie-Eve_Bayle_Abrostola_asclepiadis_biocontrole_dompte-venins.pdf (4.89 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00741828 , version 1 (15-10-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00741828 , version 1

Cite

Marie-Eve Bayle. Spécificité et biologie d'Abrostola asclepiadis (Lep. Noctuidae), agent de biocontrôle potentiel contre les dompte-venins (Apocynaceae, Vincetoxicum spp.). Sciences agricoles. 2012. ⟨dumas-00741828⟩
88 View
300 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More