Un cheval pour mon royaume ! La place du cheval dans la représentation équestre du roi (XVIe-XVIIIe siècles) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Un cheval pour mon royaume ! La place du cheval dans la représentation équestre du roi (XVIe-XVIIIe siècles)

Abstract

L'idée de ce travail est d'aborder l'iconographie du prince par sa monture afin de comprendre ce qui fait que le royaume et l'animal sont en quelque sorte similaires ou complémentaires. L'image du souverain cavalier est, d'après les historiens et les historiens de l'art, très politisée. Du reste, c'est pour cette raison que les statues équestres ont été si maltraitées pendant la Révolution. Et si, en peignant le roi cavalier, que ce soit en portrait d'apparat, à la guerre ou à la chasse, l'artiste dévoilait la manière « officielle » d'envisager le royaume de France et son gouvernement ? Par quels moyens le peintre établit-il les aspects qui rendent l'État et la bête comparables ? Comment peut-on déceler dans la façon de représenter le monarque à cheval une évolution dans les rapports du prince avec ses sujets, les institutions, les arts, les techniques, en un mot avec son temps ? Telles sont les interrogations qui sous-tendent cette étude. Mais cette dernière s'intéresse également à la représentation du pouvoir. Qu'est-ce que le pouvoir ? Qui l'incarne ?
Fichier principal
Vignette du fichier
CERHIOMH3125_RICORDEL.pdf (24.78 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00743468 , version 1 (19-10-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00743468 , version 1

Cite

Bleuenn Ricordel. Un cheval pour mon royaume ! La place du cheval dans la représentation équestre du roi (XVIe-XVIIIe siècles). Histoire. 2012. ⟨dumas-00743468⟩
532 View
4498 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More