Application d'une méthode simplifiée en vue d'acquérir des références françaises d'émissions de gaz à effet de serre et d'ammoniac en bâtiments bovin laitier pour des conduites d'élevage contrastées - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Application d'une méthode simplifiée en vue d'acquérir des références françaises d'émissions de gaz à effet de serre et d'ammoniac en bâtiments bovin laitier pour des conduites d'élevage contrastées

Charlène Javon
  • Function : Author

Abstract

Dairy cattle play a main role in the emission of some air pollutants, which is an increasing global concern today. Housing is a major source of emission and should be integrated into a broader environmental assessment. The objective of this study was to quantify emissions from dairy cattle buildings with a simplified method which has been developed to free oneself from the difficulty of measuring airflow rates in a naturally ventilated building. The aim was to acquire French emission references from different types of housing and contrasting livestock management systems. The results show that the housing system and its variable management according to the season are important criteria to consider in order to assess yearly emissions. Even if emissions of CO2 and CH4 are mainly due to the dairy cows, the presence of a deep litter seems to be an additional source of emission of greenhouse gases (5,6 and 4 kg C-CO2/UGB/day, 460 and 344 g C-CH4/UGB/day for buildings with a deep litter or free stalls respectively). Ammonia emissions seem to be also sensitive to manure management with increasing emissions for free stalls (29 g N-NH3/UGB/jour against 18,6 for a deep litter system). However, this work has also highlighted the limits of this approach and the need to clarify some points, like the calculation of carbon losses. Finally, emissions obtained at the building level will have to be considered in the broader context of the farming system.
L'élevage bovin laitier joue un rôle majeur dans les émissions de certains polluants atmosphériques, dont les impacts sur l'environnement constituent une préoccupation mondiale croissante. Le bâtiment, qui concentre une large part de ces émissions, doit être intégré dans des évaluations environnementales plus globales. L'intérêt de cette étude est d'appliquer une méthode simplifiée de quantification des émissions, qui s'affranchit de la difficulté de mesurer un débit d'air en bâtiment à ventilation naturelle. L'objectif est de pouvoir acquérir des références françaises d'émissions pour différents modes de logement et des conduites d'élevage contrastées. Les résultats obtenus montrent que le mode de logement et les variations de conduite associées à la saison sont importants à prendre en compte pour étudier les émissions à l'échelle de l'année. Même si les émissions de CO2 et CH4 sont principalement dues aux vaches laitières, la présence d'une litière accumulée semble être une source supplémentaire d'émission de ces gaz à effet de serre (5,6 et 4 kg C-CO2/UGB/j ; 460 et 344 g C-CH4/UGB/jour pour des systèmes avec litière accumulée et logettes respectivement). D'autre part, le NH3 semble être sensible au mode de gestion des déjections avec des émissions accrues en système logettes (29 g N-NH3/UGB/jour contre 18,6 en système litière accumulée). Cependant, ce travail a aussi mis en évidence les limites de cette méthode et la nécessité d'y apporter des précisions sur le calcul de la perte en carbone. Les émissions obtenues à l'échelle du bâtiment devront être replacées dans le contexte plus global du système d'exploitation.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire_JAVON_Charlene.pdf (11.52 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00801807 , version 1 (18-03-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00801807 , version 1

Cite

Charlène Javon. Application d'une méthode simplifiée en vue d'acquérir des références françaises d'émissions de gaz à effet de serre et d'ammoniac en bâtiments bovin laitier pour des conduites d'élevage contrastées. Sciences agricoles. 2012. ⟨dumas-00801807⟩
129 View
655 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More