Prélèvement mammaire interne guidé par la lymphoscintigraphie‎ : la désescalade raisonnée du traitement de la chaîne mammaire interne ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Prélèvement mammaire interne guidé par la lymphoscintigraphie‎ : la désescalade raisonnée du traitement de la chaîne mammaire interne ?

Abstract

Histological evaluation of the internal mammary chain (IMC) sentinel node in breast cancer patients remains a subject of discussion. The aim of this study was to determine the impact of routinely performed IMC sentinel node biopsy on the adjuvant treatments. All patients with biopsy proven breast cancer who underwent a sentinel node procedure between 2008 and 2012 were included in a retrospective study. If the removed sentinel node contained malignant cells or not, we determined if this altered the treatment plan when practising the current guidelines. In total, 114 of the 401 included patients showed IMC drainage on lymphoscintigraphy (28.4%). Exploration of the IMC was performed in 158 (39.4%) patients; in 154/158 (97.5%) exploration was successful. In 17/158 patients (10.8%) the IMC sentinel node was tumor positive. Macro and micrometastases were found in 14 and 3 patients, respectively. CMI node was positive in 6 cases (3.8%) without positive axillary node. The surgical removement suffered no complications. In the group of patients who underwent surgical exploration of the IMC, systemic treatment was changed in 3 cases (1.9%), radiotherapy treatment in 20/158 patients (12.6%). Radiotherapy treatment is altered in a small proportion of the patients; however, solid scientific evidence for this adjustment is lacking. Involvement of stadification with involvement with FDG PET/CT seems important, to reduce and select more precisely indications of surgical removement and IMC treatments.
Notre étude propose de déterminer si la réalisation d'un prélèvement mammaire interne, modifie les traitements adjuvants et le traitement de la chaîne mammaire interne (CMI). Les patientes éligibles ont bénéficié de la procédure du ganglion sentinelle entre janvier 2008 et aout 2012. Un drainage vers la CMI a été objectivé pour 114 des 401 patientes incluses (28,4%). Ces patientes ont bénéficié d'un prélèvement du ganglion sentinelle en CMI. Quarante-quatre patientes ont également bénéficié de ce prélèvement, malgré l'absence de drainage lymphoscintigraphique vers la CMI, devant une suspicion clinique importante de drainage : tumeur interne et/ou profonde. L'exploration chirurgicale de la CMI a été réalisée dans 158 procédures (39,4%). Le ganglion a pu être prélevé 154 fois (97,5%). Dans 17 cas sur 158 (10,8%), le ganglion prélevé en CMI était envahi. Une macrométastase a été retrouvée dans 14 cas, une micrométastase dans 3 cas. Un envahissement ganglionnaire isolé en CMI est constaté dans 6 cas (3,4%). Le prélèvement mammaire interne n'a pas provoqué de complications péri ou postopératoires. Ainsi, 3 indications supplémentaires de chimiothérapie ont été proposées (1,9%), 13 indications de radiothérapie en CMI ajoutées (8,2%), et 3 indications d'irradiation en CMI supprimées (1,9%). Il est difficile de valider la pertinence de ce prélèvement sur cette seule étude rétrospective, mais, sans "evidence based medecine" cette étude peut aider la prise en charge thérapeutique en affinant le staging ganglionnaire et les indications de radiothérapie. Il serait intéressant de pouvoir apprécier l'impact sur la survie et sur la toxicité de la radiothérapie.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013GRE15055_istasse_francois_1_D_.pdf (1.6 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00875322 , version 1 (21-10-2013)

Identifiers

Cite

François Istasse. Prélèvement mammaire interne guidé par la lymphoscintigraphie‎ : la désescalade raisonnée du traitement de la chaîne mammaire interne ?. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00875322⟩
171 View
1779 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More