Apport de l'IRM dans la quantification non invasive de la stéatose dans une population de patients obèses‎ : mise au point et validation d'une séquence triple écho - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Apport de l'IRM dans la quantification non invasive de la stéatose dans une population de patients obèses‎ : mise au point et validation d'une séquence triple écho

Abstract

Parmi les complications métaboliques de l'obésité, la stéatose hépatique occupe une place de plus en plus importante. Son diagnostic quantitatif est histologique. Nous nous sommes intéressés à l'apport de l'IRM dans sa quantification non invasive chez des patients obèses pris en charge par chirurgie bariatrique. L'objectif principal était la mise au point, et la validation par rapport à l'histologie, d'une séquence triple écho de quantification. Les objectifs secondaires étaient l'évaluation des pathologies hépatiques associées et l'évolution en post-opératoire. Méthodes : Des patients obèses pris en charge sur 10 mois pour une chirurgie bariatrique, incluant une biopsie hépatique per opératoire ont été inclus, et ont eu une IRM pré et post-opératoire (1-6 mois). La stéatose a été étudiée en IRM classiquement sur une séquence double écho, et en pourcentage, par un logiciel dédié pour la séquence triple écho. La quantification histologique a été établie classiquement en grade et en pourcentage surfacique par un logiciel dédié sur les images histologiques numérisées. Par ailleurs les données relatives à la fibrose, à la surcharge ferrique et la volumétrie ont été relevées. Résultats : Dix sept patients ont été inclus (âge moyen : 42 ans, IMC moyen 43,2 kg/m2). Quatorze patients avaient une chute de signal en double écho. La séquence triple écho a permis le calcul du pourcentage de stéatose (moyenne 10,4% extrêmes 0-32,6%). En histologie, tous les patients étaient considérés qualitativement comme ayant de la stéatose. La quantification morphométrique histologique a permis le calcul du pourcentage de stéatose (moyenne : 7,9% extrêmes 0,5-32,6%). Les données de la séquence triple écho étaient significativement corrélées aux données histologiques morphométriques (r=0,92, p < 0,05). Sur l'IRM à 1 mois, il existait une disparition de la stéatose chez 41% des patients. Le pourcentage moyen de stéatose en IRM à 1 et 6 mois était respectivement de 3,7% (extrêmes 0-16,3%) et 1,9% (extrêmes 0-14,3%). Une faible surcharge ferrique était retrouvée initialement chez 6 patients puis chez un seul. Conclusion : Dans la prise en charge des patients obèses, l'IRM par la séquence triple écho est adaptée à l'évaluation quantitative précise de la stéatose et à son suivi.
Fichier principal
Vignette du fichier
Cohen_Malinbaum_Laurence.pdf (1.79 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00905528 , version 1 (18-11-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00905528 , version 1

Cite

Laurence Cohen-Malinbaum. Apport de l'IRM dans la quantification non invasive de la stéatose dans une population de patients obèses‎ : mise au point et validation d'une séquence triple écho. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00905528⟩
232 View
2109 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More