Quelles médiations marchandes et sociales pour favoriser le développement des circuits courts alimentaires ? Diagnostic et perspectives à partir de l'expérimentation d'un nouveau système d'étiquetage sur un marché de plein vent - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Quelles médiations marchandes et sociales pour favoriser le développement des circuits courts alimentaires ? Diagnostic et perspectives à partir de l'expérimentation d'un nouveau système d'étiquetage sur un marché de plein vent

Marine Bazin
  • Function : Author

Abstract

Founded in 2008 , the open air market from Grabels promotes short food supply chain. This market is managed according to a specific governance: a tripartite market's board (exhibitors, consumers and elected coucillors) and a charter dealing with the conditions for production and sale, this charter is signed by the exhibitors. Transparency on the origin of goods and on practices of purchase-resale is heightened by an innovative labelling. A distinction between the proper production of the exhibitor and the one from a colleague and the one from short food supply chain, is allowed by a three coloured labeling. Our study, based on the example of the market from Grabels, analyses social and merchant roles and impacts of these three mediations: market Board, charter and labelling. In order to achieve this analysis, we based our study on interviews of consumers from Grabels and exhibitors. Since the labeling is set up, with the charter and the market Board, we have noticed that the supply practices of exhibitors for resale or transformation have evolved toward a supply with local producers, attending or not the market. To ensure that exhibitors respect the charter and labelling, it appears necessary to set up a monitoring. The labeling gives a new information to consumers who favour local goods sold with at most an intermediary. The charter and the market Board strengthened the confidence they grant to the market.
Créé en 2008, le marché de plein vent de la ville de Grabels favorise les circuits courts alimentaires de commercialisation. Il est doté d'une gouvernance particulière : un Comité de marché tripartite (exposants, consommateurs et élus) et d'une charte précisant les conditions de production et de vente que les exposants doivent respecter. Un étiquetage innovant renforce la transparence sur l'origine des produits et sur les pratiques d'achat-revente. Trois couleurs permettent de distinguer la production personnelle de l'exposant, celle d'un collègue et celle qui relève de circuits longs. Cette étude s'attache à comprendre les rôles et impacts marchands et sociaux de ces trois médiations : Comité, charte, étiquetage, à partir de l'exemple du marché de Grabels. Pour cela, nous nous appuyons sur des entretiens menés auprès de consommateurs du marché et d'exposants. Depuis la mise en place de l'étiquetage, avec l'appui de la charte et du Comité, les pratiques d'approvisionnement des exposants pour la revente ou la transformation ont évolué en faveur d'un approvisionnement auprès de producteurs locaux, présents sur le marché ou non. Un suivi est nécessaire pour s'assurer du respect de la charte et de l'étiquetage par les exposants. L'étiquetage apporte une information supplémentaire au consommateur qui privilégie les produits locaux et vendus au plus avec un intermédiaire. La charte et le Comité renforce la confiance qu'il accorde au marché.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013_Bazin_Marine.pdf (1.25 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00924626 , version 1 (07-01-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00924626 , version 1

Cite

Marine Bazin. Quelles médiations marchandes et sociales pour favoriser le développement des circuits courts alimentaires ? Diagnostic et perspectives à partir de l'expérimentation d'un nouveau système d'étiquetage sur un marché de plein vent. Sciences agricoles. 2013. ⟨dumas-00924626⟩
192 View
322 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More