L'animalité à l'oeuvre : de la scène aux écrans

Résumé : Les hommes et les bêtes n'ont jamais cessé d'interagir. Ils se regardent, s'observent, se fuient puis s'attirent sur la scène du vivant. Mais au temps de la post-modernité et à l'aube de la post-humanité, ils ne sont plus seuls. Les nouvelles technologies prolifèrent et s'interposent entre les hommes et les animaux. Ainsi, le travail de recherche suivant propose de révéler, étudier et questionner les nouvelles interactions des hommes et des bêtes au regard de quelques œuvres contemporaines devenues porte-parole de l'animalité. De l'érème à l'écoumène, de la nature à la culture, l'art se "déterritorialise" au-delà de l'humain pour affaiblir le temps de l'œuvre, la limite qui sépare, distance et oppose l'animalité et l'humanité.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00941376
Contributor : Patricia Bourgoint <>
Submitted on : Monday, February 3, 2014 - 5:25:43 PM
Last modification on : Friday, March 22, 2019 - 9:34:22 AM
Long-term archiving on : Sunday, April 9, 2017 - 6:40:20 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00941376, version 1

Citation

Thomas Moulin. L'animalité à l'oeuvre : de la scène aux écrans. Art et histoire de l'art. 2013. ⟨dumas-00941376⟩

Share

Metrics

Record views

546

Files downloads

2837